Les pneus 2012 apportent du piment à la course

Sam Michael, Directeur Sportif de McLaren, estime que le facteur de compréhension et d’exploitation des pneus est clairement l’une des plus grandes clés de la performance en 2012

Sam Michael, Directeur Sportif de McLaren, estime que le facteur de compréhension et d’exploitation des pneus est clairement l’une des plus grandes clés de la performance en 2012. Les décisions sont difficiles à prendre, et les teams évaluent encore les meilleures solutions, découvrant de nouvelles choses lors de chaque Grand Prix.

Cela rend notre tâche extrêmement difficile”, révèle Michael. “Mais nous sommes là pour ça, n'est-ce pas ? C'est la qualité de travail technique qui fait la différence. Il est difficile de dire qu'ils n'ont pas rendu les courses intéressantes cette année”.

Les mauvaises décisions stratégiques peuvent coûter très cher en 2012.

Les pneus ont toujours été très sensibles”, admet-il. “Je pense que nous avons une grille vraiment serrée en raison des règlements techniques. Si vous regardez, l'écart entre les équipes qui se battent pour les points cette année est souvent d'une seconde. Donc, si vous avez une petite variation dans l'adhérence des pneus, vous avez normalement un avantage de cinq ou six dixièmes sur l'équipe qui est derrière. Normalement, cela vous aurait fait gagner une ou deux places. Maintenant, vous pouvez perdre 10 positions” !

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren
Type d'article Actualités