Les pneus au coeur des évaluations de ce vendredi

La première séance d’essais libres du Grand Prix d’Espagne, ce vendredi, ont débuté par temps humide, forçant ainsi les équipes à concentrer leurs efforts sur les derniers instants des EL1 et la séance sèche des EL2

La première séance d’essais libres du Grand Prix d’Espagne, ce vendredi, ont débuté par temps humide, forçant ainsi les équipes à concentrer leurs efforts sur les derniers instants des EL1 et la séance sèche des EL2. C’est le pilote Red Bull Sebastian Vettel qui a signé le meilleur temps de la journée (1m22.808s) avec le pneu medium Pirelli P Zero Blanc en EL2. Ce temps est significativement plus rapide que celui des Essais Libres 2 de l’an dernier (1m23’’399s), établi alors avec les pneus tendres. Une nouvelle version du mélange dur P Zero Orange est introduite ce weekend. Elle offre une fenêtre de fonctionnement par un éventail de températures plus large. Par ailleurs, les équipes ont également pu disposer d’un train supplémentaire de pneus durs expérimentaux pour ce vendredi uniquement, en accord avec les réglementations. Les pilotes ont principalement utilisé les pneus intermédiaires Cinturato Verts dans la matinée, utilisant les gommes dures expérimentales dans les 15 dernières minutes de la séance. Le duo Ferrari Fernando Alonso / Felipe Massa donna le ton avec les deux meilleurs chronos.

Les monoplaces poursuivirent leur travail d’évaluation avec les gommes expérimentales et les pneus durs en EL2. Jean-Eric Vergne (Toro Rosso) fut le premier pilote à passer en mediums après trente minutes. Les équipes se sont concentrées sur des simulations de course, pour définir la meilleure stratégie pneumatique en vue de la course.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Felipe Massa , Sebastian Vettel , Jean-Éric Vergne
Équipes Toro Rosso , Ferrari
Type d'article Actualités