Les pneus, clés des qualifications

Sebastian Vettel (Red Bull) a fait un nouveau pas vers un possible troisième titre mondial consécutif pouvant faire de lui le plus jeune triple champion de l’histoire de la F1 en se qualifiant au quatrième rang du Grand Prix du Brésil, quatre...

Sebastian Vettel (Red Bull) a fait un nouveau pas vers un possible troisième titre mondial consécutif pouvant faire de lui le plus jeune triple champion de l’histoire de la F1 en se qualifiant au quatrième rang du Grand Prix du Brésil, quatre positions devant son rival Ferrari, Fernando Alonso. Le rythme a cependant été donné par McLaren et Lewis Hamilton, auteurs de la pole. Tous les pilotes ont chaussé les pneus mediums P Zero Blanc (proposés aux côtés des durs P Zero Argent) pour cette dernière séance qualificative de la saison.

La météo a été le principal sujet de conversation durant les qualifications, avec des ondées venant se déverser sur juste avant le début des qualifications, et par une température de 23°C dans l’air (25°C en piste en début de séance). La pluie est encore attendue, forte, demain pour la course, avec 60% à 80% de chances de précipitations selon les sources météo. La stratégie se porte dès lors sur les pneus, qui joueront un grand rôle, comme aujourd’hui en qualifications.

Les Caterham, HRT, Marussia, ainsi que Michael Schumacher (Mercedes) et Kimi Räikkönen (Lotus) ont tous débuté les qualifications avec le composé médium P Zero Blanc sur une surface de piste humide, mais sans chute de pluie. La Force India de Nico Hülkenberg débuta de son côté avec les intermédiaires, tandis que de nombreux autres pilotes passaient les durs et nécessitaient de nombreux tours lancés pour les faire monter en température. Plusieurs pilotes utilisèrent également le composé médium, Hamilton étant le plus rapide de son côté avec les durs, choix adopté par les McLaren, Ferrari et Red Bull ainsi que la Lotus de Romain Grosjean.

La pluie ne tomba pas pour la Q2 et la température de piste s’éleva à 34°C sous un beau soleil, tandis que les Ferrari sortaient avec les durs et qu’Alonso signait la référence avant de passer le composé médium. Vettel s’empara par la suite du meilleur chrono de la session avec un nouveau train de médiums.

Le top 10 final ne s’est servi que des médiums par des conditions chaudes et asséchées. Hamilton s’empara de la pole provisoire avec un premier tour lancé en 1m12.850s, mais voyait son chrono amélioré dans les ultimes instants par Mark Webber (Red Bull), avant de reprendre son dû en 1m12.458s, signant ainsi devant son coéquipier Jenson Button la 26ème pole position de sa carrière.

Button avait été le plus rapide des essais libres 3, dans la matinée, en établissant un temps de 1m13.188s avec le composé P Zero Blanc (0.057 sec devant Vettel).

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Michael Schumacher , Mark Webber , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Sebastian Vettel , Nico Hülkenberg , Romain Grosjean
Équipes McLaren , Mercedes , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités