Les pneus Pirelli pénalisent-ils Red Bull ?

Pour Red Bull, plus que la controverse entre ses deux pilotes, les pneus Pirelli font grincer des dents au sein de l'écurie autrichienne, Mark Webber expliquant que les pilotes ne peuvent plus attaquer comme auparavant

Pour Red Bull, plus que la controverse entre ses deux pilotes, les pneus Pirelli font grincer des dents au sein de l'écurie autrichienne, Mark Webber expliquant que les pilotes ne peuvent plus attaquer comme auparavant. "Quand vous regardez un match entre Nadal et Federer, ils jouent à la limite pendant 5 sets, avec une précision énorme. Nous, on roule à 8 dixièmes de nos possibilités pour économiser les pneus." La Red Bull est probablement la voiture de référence quand il s'agit d'équilibre et d'efficacité aérodynamique, une situation qui fait que la RB9 use encore plus ses pneus que les autres écuries. "On doit simplement économiser les pneus, garder la voiture en piste, on ne roule plus du tout à fond, plus personne n'attaque car les pneus ne le permettent pas" a ajouté Webber. Du côté de l'écurie de Milton Keynes, les pneus Pirelli ne sont pas appréciés, Christian Horner et Adrian Newey trouvant que leur prouesse, consistant à réaliser une voiture aussi efficace aérodynamiquement, est neutralisée par les pneumatiques italiens. Horner essaye depuis quelques temps de pousser Pirelli à amener des pneus plus résistants aux prochaines courses, une idée balayée d'un revers de la main par les autres écuries, soucieuses du potentiel de la RB9.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Adrian Newey
Type d'article Actualités