Les premières du turbo Renault en F1

ToileF1 vous propose de faire un petit retour en arrière sur les premiers exploits du moteur Renault turbo en Formule 1

ToileF1 vous propose de faire un petit retour en arrière sur les premiers exploits du moteur Renault turbo en Formule 1.

Première pole position -
Afrique du Sud 1979

Moins de deux ans après les débuts de l’écurie à Silverstone, Renault signe sa première pole position lors du Grand Prix d’Afrique du Sud 1979.
A Kyalami, l’altitude favorise le V6 turbo qui perd moins de puissance que ses rivaux atmosphériques. Jean-Pierre Jabouille réalise le meilleur temps des qualifications devant le héros local Jody Scheckter.
Mais il perd son avantage technique lors d’une course disputée sur piste humide. Après avoir mené le premier tour, Jabouille finit par abandonner.

Première victoire -
France 1979

Renault montre rapidement que la pole position de Kyalami n’est pas accidentelle. Au fil des Grand Prix, Jabouille et son équipier René Arnoux se battent toujours aux avant-postes lors des qualifications.
Les premiers résultats peinent à arriver alors que l’équipe tente de parfaire la fiabilité de sa monoplace. A domicile, sur le circuit de Dijon, tout se met enfin en place.
Après avoir signé la pole position, Jabouille signe une première victoire pour Renault et le moteur turbo. Derrière lui, Arnoux termine troisième après son duel historique avec Gilles Villeneuve.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jean-Pierre Jabouille , Gilles Villeneuve , René Arnoux , Jody Scheckter
Type d'article Actualités