Les rivaux de Ferrari entre patience et méfiance avant Barcelone

En tête de la feuille des temps durant la majeure partie des premiers essais privés à Jerez, le clan Ferrari est le premier à relativiser nettement cette "performance"

En tête de la feuille des temps durant la majeure partie des premiers essais privés à Jerez, le clan Ferrari est le premier à relativiser nettement cette "performance". Comme chacun sait, les tests menés dans des conditions climatiques peu avantageuses, et avec un travail centré avant tout sur les vérifications systèmes et la compréhension globale des monoplaces, offrent peu de lisibilité.

Toutefois, en se plaçant devant à la fois avec Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen, la Scuderia a au moins réussi à alimenter les commentaires de la part de ses rivaux. Eux aussi extrêmement prudents, ils semblent conserver une certaine méfiance qui se confirmera ou non à Barcelone cette semaine.

"Nous sommes conscients des tours effectués par Mercedes et des chronos établis par Ferrari, qui ont semblé bons", a confié Daniel Ricciardo, qui a connu un programme relativement restreint avec Red Bull à Jerez. "Nous n'attendions rien de moins de Mercedes, honnêtement, mais Ferrari a semblé assez fort."

"Pour le moment, ils semblent bons, mais c'est une chose parmi d'autres. Il est encore tôt et Jerez est un endroit où nous ne courons pas, et nous ne pilotons jamais dans des conditions avec 5 à 8°C. Le circuit est aussi très, très abrasif. Ils semblent bons mais est-ce qu'ils le seront autant lorsque nous serons en conditions de course ? Je crois que Barcelone va nous rapprocher de ces conditions. Mais il ne faut rien enlever à tout ça, ils étaient en bonne forme."

Ancien pensionnaire de la Scuderia, Felipe Massa garde lui aussi un œil attentif. A l'heure actuelle, le Brésilien ne s'inquiète pas, mais il ne cache pas que si Ferrari affiche des chronos prometteurs à Barcelone, la donne pourrait changer.

"Nous avons seulement vu les premières journées d'essais et nous savons vu qu'il y a encore beaucoup de chemin à parcourir", prévient le pilote Williams. "Je crois que si ceux qui ont fait des temps rapides, comme Ferrari par exemple, font la même chose et impressionnent à Barcelone, alors peut-être que nous commencerons à penser qu'ils sont bien là. Mais c'est encore trop tôt."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Felipe Massa , Sebastian Vettel , Daniel Ricciardo
Équipes Mercedes , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités