Les secrets d'un tour rapide à Valencia

Pour trouver la recette magique permettant d'aligner un tour compétitif en qualifications comme en course, il convient de s'assurer de trouver une réponse à plusieurs facteurs

Pour trouver la recette magique permettant d'aligner un tour compétitif en qualifications comme en course, il convient de s'assurer de trouver une réponse à plusieurs facteurs. En voici quelques-uns des plus importants.

• Les pneus travaillent dur à Valence, avec plusieurs freinages et des vitesses supérieures à 300 km/h. Il s’agit d’une tâche difficile pour les pneus tendres en particulier, qui ont pour mission de ralentir la voiture et de tourner en même temps, s’infligeant ainsi deux types de forces différentes. A Valence, la traction représente encore plus de forces longitudinales que le freinage.

• L’un des facteurs les plus importants pour de bons réglages à Valence est de s’assurer que les voitures tournent avec précision dans les 25 courbes. Un réglage de suspension plus dur serait idéal pour cela, mais elle se doit d’être assez souple pour assurer un niveau de grip mécanique dans les virages lents. Il s’agit comme toujours d’un délicat compromis.

• La surface n’est pas particulièrement abrasive à Valence, elle est même plutôt glissante en début de weekend. Le besoin constant de traction signifie cependant que le train arrière travaille dur et que les équipes doivent surveiller l’usure.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités