Les secrets de la d?co de la R27

Jonathan Woods, directeur artistique, a concilié impératifs commerciaux et esthétique pour donner naissance à la nouvelle identité de ING Renault F1 Team

Jonathan Woods, directeur artistique, a concilié impératifs commerciaux et esthétique pour donner naissance à la nouvelle identité de ING Renault F1 Team.

Depuis plusieurs années, Jonathan Woods est responsable de toute l’identité graphique du Renault F1 Team. Qu’il s’agisse de la livrée des monoplaces et des camions, des uniformes des mécaniciens ou des combinaisons des pilotes, des dossiers de presse ou des murs de stand, il est partout. Avec son assistant Paul Allen, Jonathan contrôle l’image de l’équipe et en assure l’homogénéité.

Lorsqu’il a appris l’identité du nouveau sponsor-titre de l’équipe, il n’a pas tardé à prendre sa souris et ses logiciels. But : proposer une livrée qui assure le meilleur compromis entre respect des accords commerciaux et esthétique sur la R27. « Par chance, chez Renault, nous ne sommes pas aussi rigides que d’autres équipes. », dit-il, « Chez nous, les partenaires ne sont pas tenus de respecter une charte graphique précise. Nous nous adaptons complètement à leurs besoins et nous pouvons créer une identité sur mesure. »

Rapidement, un constat s’est imposé : il allait falloir conjuguer non plus trois, mais quatre couleurs principales. « En plus du jaune, couleur historique de Renault, nous avons dû travailler avec du orange, du blanc et du bleu foncé », poursuit Jonathan, « J’ai travaillé d’abord sur mon ordinateur, en deux dimensions. Puis j’ai eu accès à la maquette de soufflerie et à des plans en 3D en provenance du bureau d’études. Il est important d’avoir une idée précise du résultat final sous tous les angles. » Un peu plus d’un mois de travail a été nécessaire à la réalisation de la robe de la R27. « Nous avons dû, également, faire en sorte que les nouvelles couleurs passent bien à la télévision. Nous les avons donc photographiées et filmées, de manière à obtenir le meilleur résultat possible. » En regardant la voiture de près, vous remarquerez d’ailleurs une différence de taille avec 2006 : cette année les peintures utilisées sont métallisées. Ce n’est pas idéal pour le poids de la voiture (la peinture et les auto-collants représentent un peu moins de 4 kg), mais ce compromis reste acceptable pour le bureau d’études.

Au final, ce sont quatre livrées différentes qui ont été préparées par Jonathan Woods cet hiver. En accord avec ING, deux ont été initialement retenues, avant que le schéma final ne soit sélectionné lors d’une ultime réunion. « Et, au moment de ce choix, le travail ne faisait que commencer ! », plaisante Jonathan. La réalisation de la première voiture, quelques jours avant la présentation mondiale, n’avait pas encore débuté. Tous les autres supports, aussi, restaient à dessiner. Aucun doute, Monsieur Woods est, aujourd’hui encore, un homme très occupé !

Source : Renault F1 Team

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités