Les statistiques du Grand Prix de Grande-Bretagne

Une semaine après la victoire de Lewis Hamilton à Silverstone, voici quelques statistiques sur le Grand Prix de Grande-Bretagne

Une semaine après la victoire de Lewis Hamilton à Silverstone, voici quelques statistiques sur le Grand Prix de Grande-Bretagne.

Championnat

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, trois pilotes se retrouvent à égalité de points en tête du championnat du monde. Une telle chose avait déjà eu lieu l'année dernière puisqu'à l'issue de la course de Bahreïn, Fernando Alonso, Kimi Räikkönen et Lewis Hamilton se partageaient la tête du classement avec 22 points.

En 59 saisons de F1, ce n'est que la troisième fois que cela arrive. La première triple égalité de l'histoire remonte à 1950 où Giuseppe Farina, Juan-Manuel Fangio et Johnnie Parsons totalisaient 9 points après trois Grands Prix (Silverstone - Monaco - Indianapolis).

Large victoire

- Lewis Hamilton a remporté sa septième victoire en Formule 1, la première en s'élançant de la seconde ligne sur la grille.

- Le britannique s'est imposé avec une confortable avance puisqu'il a devancé Nick Heidfeld de 1:08.577, ce qui constitue le plus écart depuis le succès de Damon Hill au Grand Prix d'Australie de 1995. Durant cette course, de nombreux pilotes avaient dû abandonner et Hill avait franchi la ligne d'arrivée avec deux tours d'avance sur son premier poursuivant, Olivier Panis.

Pour retrouver trace d'une course où les deux premiers ont terminé dans le même tour mais avec un écart supérieur à 68 secondes, il faut remonter au Grand Prix du Pacifique de la saison 1994. Michael Schumacher avait gagné avec 1:15.300 d'avance sur Gerhard Berger.

Podium

- En terminant troisième dimanche dernier, Rubens Barrichello a offert à Honda le neuvième podium de son histoire, le quatrième depuis le retour en compétition de la marque nippone en 2006. La dernière fois que Honda était représenté sur le podium date du Grand Prix du Brésil de 2006 où Jenson Button s'était adjugé la troisième place.

- De son côté, Barrichello n'était plus monté sur le podium depuis la course d'Indianapolis 2005. C'est la 62e fois que le pauliste termine dans le trio de tête, ce qui le place ex-aequo avec David Coulthard. Seuls trois pilotes ont fait mieux qu'eux : Michael Schumacher (154), Alain Prost (106) et Ayrton Senna (80). En revanche, le pilote Honda est le recordman du nombre de troisièmes places puisqu'il en comptabilise 27.

- 14 ans 2 mois et 19 jours séparent les premier et dernier podiums acquis par Barrichello, ce qui le place au troisième rang des plus grands écarts. Le record est détenu par Riccardo Patrese avec 15 ans 1 mois et 29 jours écoulés entre le Grand Prix de Suède de 1978 et celui de Hongrie 1993. La seconde place revient à Michael Schumacher avec 14 ans 6 mois et 9 jours (Mexique 1992 et Chine 2006).

Qualifications

- Heikki Kovalainen a décroché sa première pole et est devenu le 91e pilote à s'élancer depuis la pole position. C'est également la seconde année consécutive qu'une McLaren se retrouve sur la première place de la grille.

- Mark Webber a égalé son meilleur résultat en qualifications. C'est la quatrième fois qu'il occupe le second emplacement sur la grille après la Malaisie 2004, l'Espagne 2005 et Monaco 2006. En revanche, ce n'est que la seconde fois que le pilote Red Bull parvient à se classer dans le Top 10 à Silverstone en sept tentatives (la première fois date de 2004 où il s'était emparé de la 9e place).

Heikki Kovalainen a privé Webber d'une pole que l'Australie attend depuis près de 28 ans. La dernière pole position acquise par un pilote australien est à mettre à l'actif d'Alan Jones, c'était à l'occasion du Grand Prix d'Allemagne de 1980.

- Par contre, cette seconde place obtenue par Webber offre à Red Bull la meilleure performance de son histoire. Auparavant, le meilleur résultat avait été décroché par Christian Klien au Grand Prix du Japon de 2005, où l'autrichien avait placé sa monoplace sur le quatrième emplacement de la grille de départ.

- Dans l'impossibilité de défendre ses chances en Q3, Robert Kubica s'est fait battre pour la première fois de la saison par son équipier Nick Heidfeld. Désormais, en 2008, seul Fernando Alonso a toujours réussi à prendre l'avantage en qualifications sur son coéquipier.

- En s'emparant de la cinquième place sur la grille, Nick Heidfeld réitère sa meilleure performance de la saison puisqu'il occupait déjà cette position sur les grilles de départ des Grands Prix d'Australie et de Malaisie. Par contre, l'allemand ne s'était jamais aussi bien qualifié à Silverstone puisque son palmarès n'indiquait pas mieux que la 9e place décrochée en 2001, 2006 et 2007.

Par ailleurs, c'est la sixième fois en neuf courses qu'une BMW Sauver s'empare de la cinquième place en qualifications.

- Nelson Piquet, qui avait déjà obtenu la meilleure qualifications de sa carrière à Magny-Cours (9e), a une nouvelle fois amélioré sa prestation en s'emparant de la septième place sur la grille.

- Pour la première fois de la saison, l'écurie Renault a placé lors de deux Grands Prix consécutifs ses deux pilotes dans le Top 10. Cela fait exactement un an que la marque Losange n'avait plus réussi une telle chose et c'était déjà à l'occasion des courses de France et de Grande-Bretagne.

- Sebastian Vettel s'est qualifié pour la seconde fois de la saison dans le Top 10. Il avait déjà atteint la Q3 lors du Grand Prix d'Australie.

- Sébastien Bourdais a réalisé sa meilleure qualification en se hissant en treizième position.

- En se classant seulement neuvième, Felipe Massa a effectué sa plus mauvaise qualification de la saison. Pour le retrouver à une position plus lointaine sur la grille, il faut remonter au Grand Prix de Hongrie de l'année dernière, où le brésilien avait dû s'élancer de la quatorzième place.

- Robert Kubica a lui aussi réalisé sa plus mauvaise qualification. Le polonais n'avait plus été aussi mal classé depuis le Grand Prix de Belgique de 2007, qui l'avait vu s'élancer depuis le quatorzième emplacement sur la grille.

- Pour la seconde fois de la saison, Jarno Trulli s'est vu repousser en quatorzième position, ce qui constitue sa pire qualification en 2008.

- Par rapport aux trois dernières courses disputées à Silverstone, Jenson Button a obtenu sa meilleure place puisqu'il était 19e en 2006, 18e en 2007 et 17e cette année. Devant son public, le britannique n'est parvenu qu'à trois reprises à atteindre le Top 10 : en 2000 (6e), 2004 (3e) et 2005 (2e).

Points

En terminant la course à la quatrième place, Kimi Räikkönen a marqué cinq points supplémentaires, ce qui lui permet de franchir la barre des 500 points en F1. Le finlandais est le septième pilote de l'histoire à réussir cette performance.

Avec 504 unités au compteur, le champion du monde dépasse même Fernando Alonso, qui avait franchi cette barre symbolique deux semaines auparavant, lors du Grand Prix de France. Après la sixième place obtenue à Silverstone, le pilote espagnol totalise 503 points.

Course

- En terminant à la seconde place, Nick Heidfeld a égalé pour la sixième fois son meilleur résultat en Grand Prix.

- Kimi Räikkönen a empoché son sixième meilleur tour consécutif et revient à une longueur du record détenu par Alberto Ascari, qui a enchaîné sept meilleurs tours entre le Grand Prix de Belgique de 1952 et celui d’Argentine de 1953.

- En ne ralliant l'arrivée qu'à la quatrième place, le champion monde en titre met fin à sa série de cinq podiums consécutifs à Silverstone.

- Les deux Ferrari ont franchi la ligne d'arrivée avec un plus d'un tour de retard sur le vainqueur, ce qui n'était plus arrivé à la Scuderia depuis le Grand Prix du Brésil de 1996.

- Pour la première fois de sa carrière, Felipe Massa a fini la course avec deux tours de retard sur le vainqueur. C'est également la première que le brésilien termine dernier des pilotes classés.

- Pour la quatrième fois cette saison, et la seconde consécutive, Jenson Button a dû abandonner à cause d'un accrochage ou d'une sortie de piste. Dans ce domaine, le britannique vit sa plus mauvaise saison car jusqu'à présent son pire résultat datait de l'année 2002, où il avait été contraint à l'abandon à trois reprises à cause d'un accrochage ou d'une sortie de piste.

- Pour la première fois depuis sept courses, aucune Red Bull n'a inscrit de points.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jarno Trulli , Jenson Button , Michael Schumacher , Rubens Barrichello , Mark Webber , David Coulthard , Olivier Panis , Nick Heidfeld , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Gerhard Berger , Alberto Ascari , Lewis Hamilton , Felipe Massa , Alain Prost , Alan Jones , Ayrton Senna , Riccardo Patrese , Damon Hill , Nelson Piquet , Sébastien Bourdais , Heikki Kovalainen , Christian Klien , Robert Kubica , Sebastian Vettel
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités