Les stratégies envisageables pour dimanche

Après les qualifications du Grand Prix de Chine, qui ont vu des pilotes tels que Sebastian Vettel et Jenson Button opérer des choix pneumatiques différents de leurs concurrents en vue de la course, Paul Hembery, directeur de Pirelli Motorsport,...

Après les qualifications du Grand Prix de Chine, qui ont vu des pilotes tels que Sebastian Vettel et Jenson Button opérer des choix pneumatiques différents de leurs concurrents en vue de la course, Paul Hembery, directeur de Pirelli Motorsport, a indiqué que la stratégie jouera un rôle primordial lors de la course. "Il est clair que la stratégie pneumatique va jouer un rôle clé demain et nous avons vu cela en qualifications aujourd’hui", a expliqué Hembery, qui pense qu’une stratégie à trois arrêts est le choix le plus judicieux pour être rapide en course. D’après les simulations de Pirelli, une stratégie à trois arrêts semble être la plus rapide pour la course, longue de 56 boucles. Un départ en tendre, avant un changement pour le mélange medium entre les tours 6 et 9, puis deux nouveaux changements de mediums dans les fourchettes 22-26 et 39-43. Une stratégie alternative consiste à prendre le départ en mediums, avant de changer pour un nouveau train de mediums entre la 15ème et la 18ème boucle. Il faudrait ensuite repasser des mediums vers les tours 33 à 35, pour finir en tendres après un dernier arrêt au 46ème passage. Enfin, il sera peut-être envisageable d’effectuer seulement deux arrêts pour les équipes parvenant à garder le pneu tendre sous contrôle en termes de dégradation. Malgré tout, cela pourrait rendre les adeptes de cette stratégie vulnérables à ceux ayant choisi de faire trois arrêts, sauf si l’écart de performance des deux mélanges se resserre en course.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Sebastian Vettel
Type d'article Actualités