Les t?l?spectateurs ne payeront pas pour voir la F1

Max Mosley, président de la FIA, a affirmé son refus de voir la Formule 1 être diffusée sur des chaines payantes dans certains pays

Max Mosley, président de la FIA, a affirmé son refus de voir la Formule 1 être diffusée sur des chaines payantes dans certains pays. Au Portugal comme en Finlande, ce sont des chaines par satellite qui vont bientôt diffuser les Grand Prix.

Actuellement, l'accord Concorde protège les droits de visionnement de la F1 dans de nombreux pays, mais cet accord prend fin la saison prochaine, et il n'est pas sûr que la même clause soit incluse à nouveau.

Ron Dennis, le patron de McLaren Mercedes, pense que si la F1 n'est plus gratuite, il risque d'y avoir une grosse baisse d'audimat, ce qui entrainerait la perte de nombreux sponsors pour les équipes.

"Les images de la Formule 1 devraient être librement à la disposition du public. C'est fondamental pour tout le monde de la F1, équipes, sponsors et dirigeants", termine Mosley.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités