Les talents de demain : Felipe Nasr

Les lecteurs de ToileF1 connaissent notamment Felipe Nasr à travers sa saison 2012 de GP2 dans l’équipe française DAMS, puisqu’ils pouvaient retrouver les impressions du Brésilien après chaque course, ainsi qu’uneinterview accordée lors de la...

Les lecteurs de ToileF1 connaissent notamment Felipe Nasr à travers sa saison 2012 de GP2 dans l’équipe française DAMS, puisqu’ils pouvaient retrouver les impressions du Brésilien après chaque course, ainsi qu’une

interview accordée lors de la manche belge

.

Les débuts

Après plusieurs années de karting, essentiellement au Brésil mais aussi en Argentine, Felipe Nasr réalise ses débuts en monoplace en 2008, dans le championnat de Formule BMW Americas, au sein de l’écurie de son oncle, Amir Nasr. Lors des deux courses au Brésil, il termine 5ème, puis monte sur la 3ème marche du podium pour inscrire 25 points.

Suivent ensuite en 2009 les deux courses qui lui ont permis d’arriver à Singapour cette saison en connaissant le tracé de Marina Bay. Au sein du championnat de Formule BMW Pacific, il y remporte les deux courses, en signant en prime le hat-trick à chaque course.

Cela brisait l’hégémonie d’un certain Rio Haryanto, fort de 5 victoires consécutives donc 4 dans son pays, l’Indonésie. Le reste de la saison, il participe au championnat de Formule BMW Europe qu’il remporte largement avec 5 victoires, 6 poles et 14 podiums en 16 courses, plaçant derrière lui Daniel Juncadella et Robin Frijns. Dans la cour des grands Passage à la vitesse supérieure en 2010 : pour sa première saison en British F3 avec l’équipe Räikkönen Robertson Racing, il termine 5ème d’un championnat où figuraient en tête d’affiche Jean-Eric Vergne et James Calado. A Macao, la même année, il devancera le Britannique en terminant 11ème, mais devra s’incliner face à d’autres références : Valtteri Bottas (3ème), Antonio Felix da Costa (6ème) et Vergne (7ème). Même programme l’année suivante, avec Carlin cette fois. Nasr confirme comme il convient en remportant le titre de British F3 devant Kevin Magnussen. Pour sa deuxième participation à Macao, il signera son meilleur résultat, la 2ème position, derrière Juncadella. En 2012, il faut tourner la page. L’équipe DAMS l’accueille en son sein pour débuter en GP2 Series. Un manque de chance le frappera, notamment lorsque ses freins le lâchent après une remontée foudroyante le menant à la 8ème place, synonyme de pole position en course sprint. Malgré tout, 4 podiums et 1 meilleur tour ne manquent pas de le faire remarquer. Pour participer à Macao et y terminer 5ème là où Antonio Felix da Costa s’imposera, il participe à deux courses de F3 Euro Series avec Carlin. Par ailleurs, il s’est frotté aux 24 heures de Daytona où son équipage a terminé à la 3ème place, juste devant un équipage de gros bras : Scott Dixon, Dario Franchitti, Jamie McMurray et Juan-Pablo Montoya. Nasr réitèrera l’expérience en janvier prochain, dans le but de s’imposer. Carlin l’a en outre déjà officialisé pour la saison prochaine en GP2. L’histoire déterminera si, comme en British F3, il élève suffisamment son niveau de jeu pour remporter le titre. Avec la Formule 1 en ligne de mire !

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Dario Franchitti , Scott Dixon , Jamie McMurray , Daniel Juncadella , Valtteri Bottas , António Félix da Costa , Robin Frijns , Rio Haryanto , Felipe Nasr , Jean-Éric Vergne , James Calado , Kevin Magnussen
Équipes Carlin , DAMS
Type d'article Actualités