Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
14 août
Course dans
22 Heures
:
02 Minutes
:
35 Secondes
04 sept.
EL1 dans
19 jours
11 sept.
Prochain événement dans
26 jours
25 sept.
EL1 dans
40 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
54 jours
23 oct.
Prochain événement dans
68 jours
31 oct.
Prochain événement dans
76 jours

Les talents de demain : Raffaele Marciello

partages
commentaires
Les talents de demain : Raffaele Marciello
15 déc. 2012 à 12:45

Le nom de Raffaele Marciello peut ne pas vous être familier, mais le jeune italien de 17 ans pourrait bien être le prochain italien à accéder à la Formule 1

Le nom de Raffaele Marciello peut ne pas vous être familier, mais le jeune italien de 17 ans pourrait bien être le prochain italien à accéder à la Formule 1. Protégé de la Ferrari Driver Academy à l’instar de Jules Bianchi, Marciello impressionne déjà en formules de promotion.

Après des débuts remarqués en 2010 dans le championnat italien Formule Abarth, où il termine 3ème derrière Brandon Maïsano et Patric Niederhauser, Marciello passe en F3 Italie (où il terminera encore 3ème avec deux victoires, une pole et six podiums) et participe à deux courses de l’International Trophy du championnat FIA de Formule 3.

En 2012, le parcours du jeune italien s’intensifie et s’internationalise, avec la participation aux Toyota Racing Series, où les jeunes pilotes se font la main devant l’hiver en partant pour la Nouvelle-Zélande. Il terminera 9ème du championnat, derrière les talentueux Nathanaël Berhon et Felix Serralles. Il prendra aussi part aux courses mythiques que sont les Masters de F3 à Zandvoort (où il terminera 2ème) et le Grand Prix de Macao (où il sera 8ème).

Mais surtout, c’est en F3 Euro Series et dans le championnat FIA d’European F3 qu’il consolide davantage encore sa réputation : son palmarès cumulé dans les deux championnats comprend 13 victoires, 6 poles, 19 podiums et 12 meilleurs tours en 44 course. Résultat des courses : une 3ème place en Euro Series derrière Daniel Juncadella et Pascal Wehrlein, le statut de vice-champion en European F3, encore derrière Juncadella, de quatre ans son aîné.

La suite du programme de Marciello semble aller dans le sens du nouveau championnat européen de F3 homologué FIA, la Fédération voulant standardiser la Formule 3 en tant que formule de promotion unifiée pour accéder à la Formule 1.

F1 en famille - Michael Andretti (2/3)

Article précédent

F1 en famille - Michael Andretti (2/3)

Article suivant

Schumacher : "Le départ de Haug laissera un grand vide"

Schumacher : "Le départ de Haug laissera un grand vide"
Charger les commentaires