Les talents de demain : Robin Frijns

Si Robin Frijns parvient à arriver en Formule 1, sera-t-il le premier Néerlandais à remporter un Grand Prix ? Ce qui est sûr, c’est que son ascension fulgurante en formule de promotions a de quoi laisser présager d’un bon potentiel à exploiter chez...

Si Robin Frijns parvient à arriver en Formule 1, sera-t-il le premier Néerlandais à remporter un Grand Prix ? Ce qui est sûr, c’est que son ascension fulgurante en formule de promotions a de quoi laisser présager d’un bon potentiel à exploiter chez le jeune homme de 21 ans.

Robin Frijns a choisi la France et la Belgique lors de ses débuts en karting. Pas de titre mais deux 2ème places en 2005 et 2007. Les titres, ce sera pour plus tard.

C’est en 2009 que le Néerlandais fait le grand saut vers la monoplace, d’abord en Formule BMW Europe. Seize courses, une victoire, une pole, un meilleur tour et six podiums plus tard, le voici en 3ème position du championnat, derrière Felipe Nasr et Daniel Juncadella, qui n’en sont pas à leur première saison en monoplace.

Frijns en route vers une trilogie de titres

L’année suivante, Frijns retente sa chance en Formule BMW Europe, et s’en sort avec le titre, grâce à six victoires, trois poles et meilleurs tours, et treize podiums. Il place derrière lui Jack Harvey, champion 2012 de British F3. Il participe la même année à 3 courses du championnat Formule Renault 2.0 NEC, avec une belle réussite : une victoire, deux podiums, un meilleur tour.

L’appel de la Formule Renault 2.0 se fait plus pressant en 2011, et Frijns ne se prive pas pour enchaîner sur un deuxième titre consécutif, décroché cette fois-ci en Eurocup, devant Carlos Sainz et Daniil Kvyat. Frijns continue aussi en NEC, mais il ne réalise pas toute la saison. Ses résultats lui suffisent néanmoins pour se classer 4ème du championnat, derrière Sainz, Kvyat et Stoffel Vandoorne.

2012 marque une concentration sur le seul championnat de Formule Renault 3.5. Face à un plateau relevé, qui compte dans ses rangs Jules Bianchi et Sam Bird, Frijns le débutant enchaîne sur un troisième titre consécutif en monoplaces. Si l’accrochage de la dernière course a pu susciter l’indignation des supporters de Jules Bianchi, la saison solide de Frijns suffit à nuancer toute critique à chaud. Les trois victoires, quatre poles et huit podiums parlent en effet d’eux-mêmes, et ont intéressé l’équipe de Formule 1 Sauber, qui a nommé Frijns troisième pilote en 2013. En attendant, Frijns a eu la joie de piloter la Red Bull et la Sauber aux essais jeunes pilotes à Abu Dhabi. De quoi aiguiser l’appétit du Néerlandais, qui s’appliquera sans nul doute pour se frayer un chemin dans la catégorie reine. Les places sont néanmoins chères, et après avoir gagné au bout de quatre ans seulement le championnat de 3.5, peu de formules de promotions peuvent proposer un défi aussi conséquent pour rester en contact avec la compétition.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz , Sam Bird , Daniel Juncadella , Jules Bianchi , Jack Harvey , Robin Frijns , Felipe Nasr , Daniil Kvyat , Stoffel Vandoorne
Équipes Sauber
Type d'article Actualités