Formule 1
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
66 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
80 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
87 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
115 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
143 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
150 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
164 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
171 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
185 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
206 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
220 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
234 jours

Les Williams étaient victimes de graining à Spa-Francorchamps

partages
Les Williams étaient victimes de graining à Spa-Francorchamps
Par :
25 août 2015 à 07:01

Le Grand Prix de Belgique s'est avéré très décevant pour Williams Racing.

Rob Smedley, ingénieur en charge de la performance chez Williams, lors de la conférence de presse FIA
Valtteri Bottas, Williams FW37
Valtteri Bottas, Williams FW37
Valtteri Bottas, Williams FW37
Felipe Massa, Williams FW37
Felipe Massa, Williams FW37

L'écurie britannique pouvait pourtant légitimement entretenir de grands espoirs : Valtteri Bottas avait signé le troisième chrono des qualifications, devancé par les deux Mercedes seulement, et Felipe Massa était également en bonne position sur la troisième ligne.

Or, la course ne s'est pas passée comme prévu : les deux pilotes ont rencontré des difficultés notamment liées à leurs gommes, et se sont classés sixième et neuvième.

"Nous sommes extrêmement déçus," déplore Rob Smedley, directeur de la performance chez Williams, sur Sky Sports F1. "Nous ne sommes pas venus pour faire un tel résultat. Nous voulions au moins un podium. La course s'est mal passée dès le départ, nous avons perdu des places."

"Sans parler de cet arrêt au stand, le plus gros problème était le rythme du premier relais, nous n'avions pas le rythme, nous avions du graining à l'avant."

Bottas a notamment été handicapé par une erreur notable lors de son arrêt au stand, lorsque ses mécaniciens lui ont mis trois pneus tendres... et un pneu medium! Ce n'est pas autorisé, et le Finlandais a écopé d'un drive through. Que s'est-il passé lors de ce pitstop?

"Je ne sais pas!" répond Smedley. "L'arrêt au stand était très rapide, donc personne ne s'en est rendu compte. Nous devrions présenter nos excuses à Valtteri car nous avons gâché sa course, il était avec Sebastian [Vettel] et [Romain] Grosjean avant cet incident. Nous devons étudier ce qui s'est passé."

Aller de l'avant à l'avenir

Quoi qu'il en soit, de nombreuses leçons sont à tirer de ce Grand Prix chez Williams.

"Je pense que ce que nous aurions fait différemment, c'est une préparation légèrement différente pour les pneus avant dans ce premier relais," détaille Smedley. "Nous avions du graining et c'est ce qui nous a mis en difficulté, nous avons rétrogradé au classement. C'est ce que nous devons résoudre, nous devons comprendre pourquoi les pneus avant ne fonctionnent pas. Nous allons nous réunir calmement et trouver des solutions."

"Nous devons nous assurer, où que nous soyons en qualifications, de progresser en course. C'est ce que notre équipe sait faire depuis un an et demi, donc nous devons résoudre ce problème," conclut le Britannique.

Article suivant
Ferrari améliore son propulseur turbo hybride pour Monza

Article précédent

Ferrari améliore son propulseur turbo hybride pour Monza

Article suivant

Pérez a manqué d'arguments pour viser le podium à Spa

Pérez a manqué d'arguments pour viser le podium à Spa

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Catégorie Course
Lieu Spa-Francorchamps
Pilotes Felipe Massa Boutique , Valtteri Bottas Boutique
Équipes Williams
Auteur Benjamin Vinel