Hamilton : "Ce n'est pas notre faute" si les courses sont ennuyeuses

Selon Lewis Hamilton, il faut mettre la pression aux dirigeants de la Formule 1 pour faire changer les choses et éviter les courses ennuyeuses comme le Grand Prix de Belgique 2020.

Hamilton : "Ce n'est pas notre faute" si les courses sont ennuyeuses

Lewis Hamilton a aisément remporté la victoire à Spa-Francorchamps dimanche, menant la course de bout en bout devant son coéquipier Valtteri Bottas. Mais en raison d'une forte gestion des pneus nécessaire, il y avait peu d'action à l'avant du peloton. Hamilton, Valtteri Bottas et Max Verstappen ont ainsi passé l'intégralité de l'épreuve dans le top 3 et dans cet ordre.

Verstappen a qualifié la course d'"ennuyeuse" et a déploré le fait qu'il ait dû gérer ses pneus à l'extrême lors d'environ 38 des 44 tours de course. L'avantage de performance dont jouit Mercedes sur le reste du peloton a également mené à un manque de compétition à l'avant, ce que Hamilton a comparé à la domination de Michael Schumacher et Ferrari au début des années 2000.

Lire aussi :

"Je ne peux pas parler pour les fans, mais ayant été un fan dans mon enfance, ayant évidemment regardé pendant l'ère Schumacher, je sais ce que c'est", commente Lewis Hamilton. "Dès que le départ est fait, vous savez qu'en général je ne fais pas trop d'erreurs, et c'est pareil avec ces pilotes-là, ils sont très, très constants."

"C'est très difficile de dépasser sur ce circuit, donc j'imagine que ce n'est vraiment pas le plus passionnant. J'ai exactement le même sentiment que Max. J'espère vraiment que lors des prochaines courses, ce sera justement davantage une course, car je pense que tout le monde veut nous voir batailler ensemble."

La F1 espère resserrer le peloton à l'avenir grâce au plafond budgétaire qui limitera les dépenses des écuries et à la nouvelle réglementation technique qui arrivera à partir de 2022. La course de Spa laisse toutefois imaginer que des solutions à court terme sont nécessaires, par exemple changer l'approche de Pirelli quant au choix des composés pneumatiques.

Hamilton espère que les fans comprennent que ce n'est pas à cause des pilotes et des équipes que les courses sont ennuyeuses ou qu'il n'y a pas assez de dépassements. Le sextuple Champion du monde veut que la pression soit mise aux dirigeants de la F1.

"J'espère que les gens comprennent que ce n'est pas notre faute", poursuit-il. "En fin de compte, nous sommes les pilotes, nous avons gravi tous les échelons, nous avons mérité la position dans laquelle nous sommes, et nous venons tous les week-ends motivés à tout donner pour être aussi performants que possible."

"En définitive, c'est aux décisionnaires – ceux qui conçoivent les voitures, qui établissent la règlementation, ce genre de choses – que l'on peut mettre la pression pour faire du meilleur travail à l'avenir, si c'est possible. J'ai bon espoir qu'ils le fassent en 2022 avec ce nouveau type de monoplace, peut-être que l'on verra une forme de course différente où les voitures peuvent se suivre. Si l'on pouvait se suivre de plus près et avoir des courses plus serrées, ce serait quelque chose, non ?"

partages
commentaires

Voir aussi :

Sebastian Vettel ne voit pas son avenir ailleurs qu'en F1
Article précédent

Sebastian Vettel ne voit pas son avenir ailleurs qu'en F1

Article suivant

Ferrari explique les problèmes au stand de Charles Leclerc

Ferrari explique les problèmes au stand de Charles Leclerc
Charger les commentaires
Jean Todt et Ferrari : l'hypothèse d'un nouveau chapitre Prime

Jean Todt et Ferrari : l'hypothèse d'un nouveau chapitre

Ce n'est qu'une hypothèse à ce stade, qui a pris corps ce mercredi dans la presse italienne. Quelle forme pourrait prendre l'éventuel retour de Jean Todt chez Ferrari en 2022 ?

Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021

Après le Grand Prix d'Arabie saoudite, vingt-et-unième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
6 déc. 2021
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021