Lewis Hamilton prolonge enfin son contrat chez Mercedes

Le septuple Champion du monde Lewis Hamilton et l'écurie Mercedes ont annoncé la prolongation de leur collaboration pour une année supplémentaire après plusieurs mois de négociations.

Lewis Hamilton prolonge enfin son contrat chez Mercedes

Même si cela ne faisait guère de doute, sauf revirement de situation extrême, Lewis Hamilton va bien poursuivre son aventure au sein de l'écurie Mercedes au-delà de la saison 2020, dernière année de son précédent engagement, et ce pour au moins une année. Le Britannique, à nouveau Champion du monde l'an passé, est au sein de l'écurie allemande depuis 2013.

Avec elle, il a remporté un total faramineux de 74 succès et six titres mondiaux en huit campagnes, tout en s'offrant au passage 72 pole positions et 116 podiums. Hamilton est d'ailleurs désormais le détenteur de tous les records dans ces domaines, même si celui du nombre de couronnes est codétenu avec Michael Schumacher, pilote qu'il a remplacé chez Mercedes.

Lire aussi :

Pendant ce temps, le constructeur basé à Brackley et à Brixworth a conquis les sept premiers titres de son histoire entre 2014 et 2020, et son image s'est profondément liée à celle de son pilote vedette, tant sur la piste qu'en dehors. L'année 2020 particulière à plus d'un titre a été marquée par les prises de position de Hamilton sur les problématiques raciales, dans le contexte d'un important mouvement social aux États-Unis en réponse à des morts lors d'interventions de la police.

"Je suis ravi d'aborder ma neuvième saison avec mes collègues chez Mercedes", a déclaré le pilote britannique. "Notre équipe a accompli des choses incroyables ensemble et nous espérons bâtir encore davantage sur notre succès tout en essayant de progresser continuellement, en piste comme en dehors."

"Je suis également déterminé à poursuivre l'aventure que nous avons commencée pour rendre le sport auto plus diversifié pour les générations futures, et je suis reconnaissant que Mercedes m'ait soutenu à ce point quand j'ai demandé que ce problème soit abordé. Je suis fier de dire que nous menons cet effort plus loin cette année en lançant une fondation dédiée à la diversité et à l'intégration dans le sport. Je suis inspiré par tout ce que nous pouvons construire ensemble et impatient de reprendre la piste en mars."

Mercedes a en effet choisi, sur les plans symbolique et concret, d'accompagner en 2020 son pilote en changeant l'historique couleur de ses voitures, l'argent, par du noir mais aussi en s'engageant dans les combats menés sur ces différentes questions, de "Black Lives Matter" à la volonté de mieux intégrer les personnes issues de la diversité dans son entreprise. Le communiqué annonçant la prolongation de leur engagement mutuel indique d'ailleurs qu'une "fondation caritative commune, qui aura pour mission de soutenir une plus grande diversité et l'inclusion sous toutes ses formes dans le sport automobile" va être créée.

Lire aussi :

Au-delà de ces considérations, la question de la signature d'un nouvel accord entre Hamilton et Mercedes a été l'un des feuilletons de la seconde partie de saison et du début d'année 2021, même si le pilote avait clairement fait comprendre qu'il souhaitait continuer mais préférait repousser les discussions jusqu'à ce que le titre soit joué, ce que son écurie a toujours accepté. Une fois cela fait à l'issue du GP de Turquie, les discussions ont à peine commencé que le Britannique a été infecté par le COVID-19 et été remplacé au GP de Sakhir par George Russell, de brillante manière.

D'aucuns ont vu dans ce choix de Mercedes mais également dans la prestation réalisée par Russell un moyen de pression sur le septuple Champion, pour faciliter la conclusion des négociations. Finalement celles-ci se sont étirées jusqu'à loin dans l'intersaison, les rumeurs se multipliant sur les raisons de rallongement des discussions.

"Nous avons toujours eu l'intention de continuer avec Lewis, tout comme lui avec nous, mais en raison de l'année très inhabituelle qu'a été 2020, conclure ce processus a pris du temps", a expliqué Toto Wolff, directeur exécutif de Mercedes. "Ensemble, nous avons décidé de prolonger notre relation sportive pour une saison supplémentaire et de lancer un projet à plus long terme pour passer à l'étape suivante dans notre engagement partagé pour plus de diversité dans notre sport."

"Lewis a l'un des meilleurs palmarès de tous les temps dans le monde du sport et est un ambassadeur estimé pour notre marque et nos partenaires. L'histoire de Mercedes et de Lewis s'est écrite dans les livres d'histoire de notre sport lors des huit dernières saisons, et nous voulons ardemment y ajouter de nouveaux chapitres."

partages
commentaires

Voir aussi :

L'audience TV de la F1 s'est plutôt maintenue malgré la crise

Article précédent

L'audience TV de la F1 s'est plutôt maintenue malgré la crise

Article suivant

Le plateau 2021 complet de la Formule 1

Le plateau 2021 complet de la Formule 1
Charger les commentaires
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021