Réactions
Formule 1 GP de Russie

Hamilton pénalisé : "Ils essaient de m'arrêter, n'est-ce pas ?"

Lewis Hamilton ne digère clairement pas les pénalités qui lui ont été infligées au Grand Prix de Russie, lui ayant coûté ses chances de victoire à Sotchi.

Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1

Lewis Hamilton a écopé de deux sanctions de cinq secondes et de deux pénalités d'un point sur sa licence pour avoir effectué deux essais de départ hors de la zone autorisée lors de la mise en grille, ce qui l'a grandement handicapé lors du Grand Prix de Russie. Le leader du championnat n'a pu faire mieux que troisième après avoir repris la piste au onzième rang au moment de son premier arrêt, lorsqu'il a perdu les dix secondes liées à ses infractions.

"Il faut que j'aille voir le règlement, que j'aille voir ce que j'ai fait de mal précisément", commente Hamilton au micro de Sky Sports F1. "Je suis sûr que personne n'a jamais eu deux pénalités de cinq secondes pour quelque chose de si ridicule. Je ne mettrais personne en danger, j'ai fait ça sur un million de circuits au fil des années et ça n'a jamais été remis en question. Mais c'est comme ça."

Lire aussi :

L'Anglais se retrouve ainsi à deux points de pénalité d'un Grand Prix de suspension, ce qui pourrait relancer la course au titre et serait sans précédent depuis l'introduction du permis à points en Formule 1 début 2014. Lorsqu'il lui est demandé si ces sanctions sont excessives, Hamilton ne mâche pas ses mots vis-à-vis des commissaires de la FIA. "Bien sûr qu'oui. Ils font tout…" s'interrompt-il. "Il fallait s'y attendre. Ils essaient de m'arrêter, n'est-ce pas ? C'est évident. Mais ce n'est pas grave. Je vais continuer à travailler, rester concentré, et on verra ce qu'il se passera."

Le pilote Mercedes est également revenu sur son désaccord avec l'écurie Mercedes concernant le timing de son arrêt, un peu précoce à son goût, au 16e des 53 tours, alors que ses pneus tendres avaient déjà couvert 19 boucles (dont trois en qualifications). "Le plan était de s'arrêter ce tour-là", indique Hamilton. "J'essayais de prolonger le relais autant que possible. Cela n'a pas changé grand-chose. J'avais tant de distance à couvrir avec ces pneus, et je trouvais m'être très bien débrouillé sur ces tendres. Nous allons en discuter pour évaluer la situation. Je dois juste m'assurer de ne pas me remettre dans cette position."

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Championnat - Bottas repasse sous les 50 points d'écart avec Hamilton
Article suivant Bottas explique à qui s'adressait son "fuck you" radiophonique

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France