Hamilton promet d'être plus vigilant sur les pénalités

Lewis Hamilton reconnaît avoir tenu des propos excessifs après ses pénalités au Grand Prix de Russie et promet de ne plus être pris en défaut par les commissaires en 2021.

Hamilton promet d'être plus vigilant sur les pénalités

Lewis Hamilton n'est pas seulement le pilote qui a engrangé le plus de points au championnat cette année, il est aussi l'un de ceux le plus frappé par les points de pénalité, juste derrière Alex Albon. Le pilote Mercedes a reçu six points, deux pour ne pas avoir respecté des drapeaux jaunes en Q3 à Spielberg, deux pour son accrochage avec Albon en course le lendemain et deux de plus pour son entrée dans les stands à un moment où cela était interdit à Monza.

Lire aussi :

Hamilton a également écopé de deux fois cinq secondes de pénalité et de deux points pour ses essais de départ en dehors de la zone autorisée avant le GP de Russie. La sanction sur son permis a ensuite été annulée, les commissaires estimant que la responsabilité incombait à son équipe. Avant ce revirement des stewards, Hamilton avait exprimé sa colère, jugeant l'ensemble des pénalités reçues "ridicules" et se sentant personnellement visé : "Ils essaient de m'arrêter, n'est-ce pas ?", s'était emporté le Britannique au micro de Sky Sports F1.

Plusieurs semaines après cet épisode, Lewis Hamilton reconnaît avoir tenu des propos excessifs et estime même que sa relation avec les commissaires de piste s'est améliorée au cours de la saison 2020 : "En définitive, on dit des choses dans le feu de l'action", a déclaré le septuple Champion du monde. "Quand on sent qu'on est à contre-courant, je pense que c'est humain comme réaction. Avec le recul, on peut toujours analyser les choses et se dire qu'on aurait pu faire différemment."

"Je pense qu'on a mûri. Je pense qu'on a beaucoup grandi cette année, que ce soit le championnat et les étapes franchies. Me concernant, avec mon expérience, je vais rarement chez les commissaires mais je pense qu'entre la FIA, les commissaires et nous, il y a plus de respect et une meilleure compréhension."

Lire aussi :

Si les points de pénalité de Sotchi avaient été maintenus, Hamilton se serait rapproché de l'accumulation de 12 unités sur un an, synonyme d'exclusion pour une course. Il estime avec le recul que les sanctions qui lui ont été infligées en 2020 étaient "nécessaires" et que ce n'est "pas à [lui]" de déterminer la nature des pénalités, en promettant de ne plus faire les mêmes erreurs la saison prochaine.

"J'ai tiré les leçons et ils ne pourront plus me prendre en défaut, c'est une certitude", prévient Hamilton. "Je dois simplement être très vigilant et appliqué maintenant. Naturellement, je suis un athlète, je cherche toujours la limite, j'essaie toujours de trouver ce petit plus. La différence entre proche de la limite et la dépasser est très ténue. Je peux être d'accord si cette fois c'était au-delà de la limite. J'en ai tiré les leçons et ça ne se reproduira pas."

Avec Luke Smith

partages
commentaires

Voir aussi :

Bilan 2020 - Bottas, au bord du KO

Article précédent

Bilan 2020 - Bottas, au bord du KO

Article suivant

Comment Jackie Stewart a aidé Steven Spielberg pour Indiana Jones

Comment Jackie Stewart a aidé Steven Spielberg pour Indiana Jones
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Catégorie Course
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Auteur Vincent Lalanne-Sicaud
Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021