Liberty Media : Un GP à New York, "notre priorité"

partages
commentaires
Liberty Media : Un GP à New York,
Par : Fabien Gaillard
24 avr. 2017 à 07:45

Alors que Las Vegas a souvent été présentée comme la possibilité la plus avancée de voir un second Grand Prix aux États-Unis, Chase Carey a révélé que la priorité de Liberty Media était New York.

Les rues surplombant Manhattan
David Coulthard pilote la Red Bull F1 à New York
Une Formule E à New York City
Les pilotes de la Nextel Cup Series, menés par Jimmie Johnson, Champion 2007, à Times Square, New York
Manhattan
David Coulthard pilote la Red Bull F1 à New York

La ville américaine a déjà été au cœur du projet de "Grand Prix du Jersey" qui devait voir le jour il y a quelques années sur les bords de l'Hudson, avec la ligne d'horizon de Manhattan en arrière-plan. Mais l'affaire n'avait finalement pas pu se faire sous l'ancienne direction de la FOM, menée par Bernie Ecclestone.

Liberty Media n'a pour sa part jamais caché son envie de voir une course disputée dans une grande ville américaine, en complément de la manche d'Austin, mais jusqu'ici la favorite semblait être Las Vegas. Or, pour l'agence allemande DPA, Chase Carey, le directeur général du Formula One Group, a expliqué que l'objectif était bien New York, même si la philosophie globale derrière l'implantation d'une seconde épreuve reste applicable à d'autres métropoles.

"Ce sont des discussions privées dont je ne prévois pas de parler publiquement. Mais nous nous entendons sur le fait qu'une course à New York est notre priorité. Nous discutons activement et avons quelques options aux États-Unis."

"Les USA sont notre top priorité, mais nous avons beaucoup de travail devant nous. Nous avons déjà indiqué que nous voyions beaucoup de croissance potentielle pour la F1, particulièrement aux États-Unis."

"Nous avons un excellent partenariat avec le circuit d’Austin, mais nous croyons que nous pouvons ajouter une course dans une ‘ville-destination’, comme je les appelle. Je parle de New York, Miami, Los Angeles ou Las Vegas."

"Il y a des villes qui conviennent mieux pour créer un événement d’une semaine et attirer les gens du monde entier. La course restera au centre de l’événement, mais globalement ça sera plus qu’un simple week-end de Formule 1."

Article suivant
Jos Verstappen en mission pour Red Bull à Monza

Article précédent

Jos Verstappen en mission pour Red Bull à Monza

Article suivant

Renault : Pas de promesses "folles" pour attirer Alonso

Renault : Pas de promesses "folles" pour attirer Alonso
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard