La F1 dispose désormais de 1,4 milliard de dollars en cash

Liberty Media a réalisé une "réattribution" de ses actifs entre ses différentes compagnies afin, notamment, de donner plus de liquidités à la Formule 1 alors que la crise liée à la pandémie de COVID-19 se poursuit.

La F1 dispose désormais de 1,4 milliard de dollars en cash

Une série complexe d'opérations a eu lieu entre FWON, la compagnie-mère de la Formule 1, et sa division sœur SiriusXM. Le changement principal est que l'entreprise de promotion de concerts Live Nation, qui se trouvait aux côtés de la F1 sous l'égide de FWON, a été déplacée pour rejoindre le réseau radio Liberty SiriusXM.

Tout en offrant à la F1 plus de cash, l'opération permet, en répartissant les risques, de protéger la discipline et Live Nation qui sont grandement exposés à la crise à un moment où la plupart des événements publics ont été interdits depuis plusieurs semaines dans le monde entier, en raison de la pandémie de COVID-19. C'est aussi une décision logique de regrouper les activités musicales, que ce soit radio ou concerts, sous la même bannière, alors que le rassemblement de la Formule 1 et des activités de concerts était remis en question par certains investisseurs.

Lire aussi :

Au total, 1,5 milliard de dollars de valeur d'actifs ont été transférés du F1 Group vers Liberty SiriusXM, soit un compromis entre 2,8 milliards de dollars d'actifs et 1,3 milliard de dollars de passifs. Ce mouvement est compensé par le transfert de 1,5 milliard de dollars de valeur nette des actifs de Liberty SiriusXM vers le F1 Group – comprenant un paiement en cash de 1,4 milliard de dollars, dont la moitié est décrite comme un prêt intergroupe.

Pour justifier le changement, Liberty Media a indiqué qu'il "crée des actions FWON 'pure play' [c'est-à-dire pour une entreprise exerçant dans un secteur d'activité unique] liées à l'activité de la F1", "renforce le bilan de FWON [Holdco], fournit des liquidités potentielles pour la F1 en cas de report continu de la saison, y compris pour préserver la santé de l'écosystème" et "réduit l'exposition potentielle aux événements publics". Peut-être plus intéressant encore, Liberty a ajouté que l'injection de liquidités en F1 offrait également la possibilité d'acheter des entreprises qui souffriraient durant la crise liée au COVID-19, notant que cette manne "fournit une puissance de feu pour des investissements opportunistes à un moment où les liquidités sont précieuses".

Lire aussi :

S'exprimant sur les changements effectués, le président et PDG de Liberty Media, Greg Maffei, a affirmé qu'il s'agissait du meilleur moyen d'injecter du cash en Formule 1. "Nous avons examiné une série d'opportunités pour voir comment la F1 pourrait disposer de liquidités supplémentaires", a-t-il déclaré lors d'un entretien avec des analystes de Wall Street. "Y compris la vente potentielle d'une participation à d'autres, y compris la mobilisation de capitaux sous d'autres formes. Et nous avons estimé qu'il s'agissait de la plus efficace."

Maffei a également confirmé que la F1 serait désormais en position de racheter des entreprises en difficulté même s'il n'est pas rentré dans les détails des compagnies qui pourraient être dans le viseur de Liberty. "Je ne vais certainement pas discuter des acquisitions qui sont une cible particulière. Mais il y a des événements en direct, en particulier autour des sports automobiles, qui pourraient être intéressants."

"Mais il y en a, en particulier autour d'autres types de sports, qui pourraient être attractifs et synergiques. Je pense que beaucoup d'autres entreprises n'auront pas cette flexibilité, ni dans la force de leur activité opérationnelle, ni dans la force du bilan que FWON a désormais. Nous serons judicieux et réfléchis. Nous pensons que nous avons un grand atout avec la F1, nous ne voulons clairement pas le diluer, mais nous serons judicieux et réfléchis concernant ce qui sera intéressant à ajouter, sur ce qui serait synergique et sur ce qui tirerait parti de notre force."

partages
commentaires
McLaren répond à Ferrari : les arguments "ne tiennent pas"

Article précédent

McLaren répond à Ferrari : les arguments "ne tiennent pas"

Article suivant

La FIA peut désormais modifier le règlement F1 plus facilement

La FIA peut désormais modifier le règlement F1 plus facilement
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021