Liberty Media lève 500 millions de dollars pour des achats

Les propriétaires de la Formule 1, Liberty Media, lèvent 500 millions de dollars dans le but d'effectuer des achats pour garnir encore plus son portefeuille d'activités.

Liberty Media lève 500 millions de dollars pour des achats

Une compagnie dédiée aux opérations d'achat, Liberty Media Acquisition Corporation (LMAC), a été créée pour l'occasion et est listée au NASDAQ depuis ce vendredi. Cette nouvelle entité est qualifié de "SPAC" (pour "special purpose acquisition company"), une entreprise destinée à générer des fonds via des offres publiques d'achat d'autres entreprises. L'argent va être récolté via la vente de 50'000'000 parts à un prix initial de 10 dollars chacune.

LMAC sera dirigé par le PDG de Liberty Media, Greg Maffei, et la participation de Liberty sera "attribuée au tracking stock du Formula One Group", ce qui crée un lien formel entre les deux. Liberty a indiqué que "LMAC entend rechercher une cible dans les secteurs des médias, des médias numériques, de la musique, du divertissement, des communications, des télécommunications et de la technologie".

Lire aussi :

Cette opération est significative car Liberty prévoit de beaucoup dépenser d'argent malgré le coup dur subi par ses compagnies en raison de la pandémie de COVID-19. Les revenus de la F1 en 2020 ont souffert de la perte de courses très lucratives, alors que les affaires de Live Nation (le géant des billets pour les concerts) ont connu un coup d'arrêt.

Cependant, le Liberty semble avoir adopté une approche agressive et estime que le moment est venu d'acheter des entreprises dont les propriétaires actuels pourraient être en difficulté. Lorsque la pandémie s'est installée en avril, Maffei a indiqué que la Liberty était à la recherche de nouvelles acquisitions, et a même laissé entendre qu'il pourrait y avoir d'autres opportunités dans le secteur des courses automobiles.

"Je ne vais certainement pas discuter d'acquisitions qui seraient une cible particulière", a-t-il déclaré. "Mais il y a les événements en direct, en particulier ceux autour du sport automobile, qui pourraient être intéressants. Il y a des événements autour d'autres types de sports qui pourraient être attractifs et synergiques."

"Je pense que beaucoup d'autres entreprises n'auront pas cette flexibilité, ni dans la force de leur activité opérationnelle, ni dans la force du bilan que FWON a maintenant. Nous serons avisés et réfléchis. Nous pensons que nous avons un grand atout en F1, nous ne voulons absolument pas le diluer, mais nous serons avisés et réfléchis sur ce qu'il sera intéressant d'ajouter, sur ce qui serait synergique et sur ce qui tirerait profit de notre force."

partages
commentaires

Voir aussi :

Portimão et le Mugello, exemples pour les autres pistes ?
Article précédent

Portimão et le Mugello, exemples pour les autres pistes ?

Article suivant

Pérez s'est senti "stupide" quand il a attrapé le COVID

Pérez s'est senti "stupide" quand il a attrapé le COVID
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021