Limites de la piste - La FIA serre la vis à Singapour

partages
Limites de la piste - La FIA serre la vis à Singapour
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
Traduit par: Benjamin Vinel
18 sept. 2015 à 12:52

Les dirigeants de la Formule 1 ont imposé des mesures pour s'assurer que les pilotes ne se procurent pas d'avantage en coupant le premier virage du circuit de Singapour.

Vibreurs à Singapour
Singapour
Singapour
Felipe Nasr, Sauber F1 Team
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T

Le problème des limites de la piste est un sujet brûlant depuis plusieurs semaines et la FIA a introduit un système comprenant un vibreur supplémentaire et une ligne tracée au sol, que les pilotes doivent impérativement suivre, pour les forcer à perdre du temps s'ils sortent de la piste.

Ce vibreur orange en forme de boudin a été installé derrière les vibreurs habituels pour dissuader les pilotes d'abuser des limites de la piste dans le but de gagner du temps ou des places.

Quant à la longue ligne jaune, elle mène à un panneau en polystyrène au bout du virage, à l'extérieur duquel les pilotes doivent passer avant de reprendre la piste.

Charlie Whiting a clarifié la situation en indiquant que "tout pilote qui ne négocie pas le virage 2 en utilisant la piste et qui passe complètement à droite du vibreur orange doit rester à droite du bloc rouge et blanc en polystyrène et reprendre la piste à l'extérieur du virage 3."

En effet, il est souvent arrivé à Singapour que les pilotes gagnent des places en coupant le premier virage, surtout au premier tour.

À noter que Felipe Nasr a été convoqué par les commissaires à l'issue de la première séance d'essais libres pour ne pas avoir respecté cette directive après être sorti large du premier virage.

Article suivant

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Singapour
Lieu Singapore Street Circuit
Auteur Jonathan Noble