Livrée Renault 2018 : "Des choses différentes, plus vibrantes"

S'il faut attendre la semaine prochaine pour découvrir la nouvelle monoplace conçue à Enstone, Renault promet qu'il y a "un peu de surprise à attendre" pour ce qui est de la livrée de la R.S.18.

Livrée Renault 2018 : "Des choses différentes, plus vibrantes"
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team, Cyril Abiteboul, directeur général Renault Sport F1 Team
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS17
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team et Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team à la photo d'équipe
La Renault R.S.16
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17

Lorsque le voile se lèvera sur la R.S.18, le mardi 20 février prochain, les fans du Losange découvriront peut-être de nouvelles choses au niveau de la livrée. C'est en tout cas ce qu'a laissé entendre Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing, à quelques jours de la présentation officielle de l'écurie française. 

S'il affirme qu'il n'y aura pas de "révolution" – on devrait donc retrouver le jaune et le noir qui composent l'ADN du constructeur français –, c'est peut-être dans l'exécution de la livrée qu'il faut s'attendre à un renouvellement. 

"La livrée, oui, il y a un peu de surprise à attendre", révèle Cyril Abiteboul à Motorsport.com. "Je ne veux pas en dire trop. On est dans l'évolution sans révolution. Pour nous, c'est important d'installer une identité, donc on ne peut pas tout refaire tous les ans. En revanche, il y a vraiment des choses différentes, un peu plus vibrantes. Je pense que d'une certaine façon, on va encore plus s'affirmer."

Une affirmation et une visibilité qui seront d'autant plus importantes en cette année 2018 qui marque le retour du Grand Prix de France après dix ans d'absence au calendrier. "On veut se rendre très visibles", insiste Cyril Abiteboul. "On sera visibles au Grand Prix de France par tous les supporters de Renault [en dehors de la piste], mais il faudra également que notre voiture soit très visible, et je pense que ça va dans ce sens-là."

En 2016, année de son retour en tant qu'écurie d'usine, Renault avait opté pour une robe jaune nacrée relativement sobre sur sa monoplace, avant de proposer quelque chose de différent l'an dernier, avec davantage de noir. 

Propos recueillis par Rémi Saïki

partages
commentaires
Kubica déjà confirmé pour des essais libres
Article précédent

Kubica déjà confirmé pour des essais libres

Article suivant

Diaporama - Toutes les Williams F1 depuis 1978

Diaporama - Toutes les Williams F1 depuis 1978
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021