Livrée, technique... Quelles nouveautés chez Ferrari en 2017 ?

partages
commentaires
Livrée, technique... Quelles nouveautés chez Ferrari en 2017 ?
Franco Nugnes
Par : Franco Nugnes
Traduit par: Benjamin Vinel
2 janv. 2017 à 15:33

Tous les regards sont tournés vers l'arrivée des toutes nouvelles Formule 1 en 2017 : des monoplaces plus larges et plus rapides, au look plus agressif que leurs devancières. Mais des changements encore plus conséquents se préparent chez Ferrari.

Par exemple, la Scuderia s'apprête-t-elle à se séparer de la partie blanche de sa livrée, cette dernière n'ayant fait son retour sur les bolides rouges que l'an passé ? C'est le désir du staff technique de Maranello, qui pourrait voir son vœu réalisé.

Historiquement, ce blanc est associé aux périodes de vache maigre, et à l'issue d'une saison où la SF16-H a signé 11 podiums sans la moindre victoire, le management de Ferrari espère peut-être qu'une livrée toute rouge marquera le début d'une nouvelle ère.

Le président Sergio Marchionne et le directeur Maurizio Arrivabene souhaitent tourner la page d'une campagne 2016 décevante. Bien que les deux dirigeants ne veuillent pas se risquer à des pronostics pour 2017, ils sont tous deux convaincus que l'équipe technique menée par Mattia Binotto peut réussir.

Binotto est un excellent organisateur en qui sont placés beaucoup d'espoirs par les spécialistes de la Scuderia qui demeuraient dans l'ombre depuis l'arrivée de James Allison et d'autres techniciens.

Le départ d'Allison en juillet dernier n'a pas été facile à vivre pour l'équipe, car ceux qui sont restés n'étaient pas convaincus par la nouvelle structure qui a été mise en place, qui n'est pas pyramidale mais davantage horizontale.

Cependant, Ferrari a décidé de ne pas faire signer un grand nom pour remplacer l'Anglais, bien que ce fût en partie par manque de candidats disponibles.

Aldo Costa, par exemple, est lié à Mercedes jusqu'au 1er janvier 2018, et même s'il avait décidé de rentrer en Italie, il aurait dû subir une année d'inactivité forcée. Il n'aurait donc pas eu d'impact avant la monoplace de 2020.

En revanche, Binotto s'est immédiatement mis à la tâche, exhortant les quatorze groupes de travail de la Scuderia à s'efforcer de retrouver le chemin de la victoire, Ferrari ne s'étant plus imposé depuis le Grand Prix de Singapour 2015.

La nouvelle voiture

Ferrari a fixé la date du 24 février pour la présentation de sa voiture 2017, qui fera alors une journée d'essais (officiellement pour un tournage promotionnel) à Fiorano.

Cette date, située quelques jours avant le début des essais de Barcelone, a été choisie car l'équipe veut développer son moteur (avec seulement quatre unités de puissance par pilote pour 2017) et son aérodynamique jusqu'au dernier moment.

En termes de moteur, le 062/2 marque une direction différente pour l'équipe, puisque Thierry Baritaud, responsable de l'ERS, va bénéficier d'un moteur à combustion interne qui utilisera mieux le MGU-H. Cela devrait accroître l'efficacité des systèmes hybrides et assurer une meilleure fiabilité du turbo.

L'innovation la plus radicale concerne toutefois la chambre à combustion, puisque Ferrari étudie l'utilisation d'un nouveau système d'allumage multi-jet qui hissera la Scuderia à un niveau supérieur dans sa relation avec la compagnie technologique Mahle.

La boîte de vitesses va également être fortement révisée. En effet, bien que l'idée de monter la suspension arrière entre le différentiel et la boîte de vitesses se soit avérée utile pour rendre cette suspension très étroite en 2016, elle n'a pas maximisé la traction du train arrière. Ferrari va donc recourir à une solution qui a fait ses preuves. Par ailleurs, le design de la suspension avant sera similaire à celui de Mercedes.

Les dimensions du châssis vont également changer, en partie à cause de la nouvelle réglementation, qui accroît la capacité du réservoir de 100 kg à 105 kg. L'empattement, qui était de 3494 mm, devrait augmenter d'environ 200 mm, et le moteur devrait être légèrement plus en arrière que l'an dernier.

L'écurie demeure muette quant à ses projets, mais la 668 (nom de code de la Ferrari 2017) devrait nous réserver des surprises, avec notamment la rumeur de formes "inhabituelles" sur le modèle en soufflerie. À quel point ce design sera-t-il radical ? Nous le verrons le mois prochain.

 

Veste souple classique Scuderia Ferrari 2016
Article suivant
Toujours absent du podium, Hülkenberg préfère en rire

Article précédent

Toujours absent du podium, Hülkenberg préfère en rire

Article suivant

Photos - Les tests en F1 de Valentino Rossi

Photos - Les tests en F1 de Valentino Rossi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Franco Nugnes
Type d'article Analyse