Lom : "Le tandem Spa-Monza sera redoutable pour les V8"

Fabrice Lom, en charge de l’exploitation des V8 Renault pour l’équipe Red Bull Racing, revient sur le week-end difficile de Valence et sur la prochain Grand Prix, qui se disputera en Belgique

Fabrice Lom, en charge de l’exploitation des V8 Renault pour l’équipe Red Bull Racing, revient sur le week-end difficile de Valence et sur la prochain Grand Prix, qui se disputera en Belgique.

Fabrice, comment s’est passé le Grand Prix d’Europe pour Red Bull Racing ?


Il a été difficile et décevant. Les voitures n’avaient pas la performance nécessaire pour évoluer aux avant-postes, nous l’avons constaté dès que nous avons posé les roues sur la piste, le vendredi. Nous avons progressé et nous avons trouvé de la vitesse tout au long du week-end, bien sûr, mais pas assez. Nous terminons donc sans le moindre point pour la quatrième fois consécutive. C’est un peu dur.

En début de saison, la RB4 semblait à l’aise sur tous les types de tracés et on sent comme une cassure depuis Hockenheim. Comment analysez-vous cette situation ?


Le premier réflexe serait de penser que nos adversaires ont progressé plus rapidement que nous. Cependant, je pense que la réponse est ailleurs, pour une raison simple : les Toro Rosso étaient devant nous à Valence. Or, ces voitures sont très semblables à la Red Bull, elles disposent d’un niveau de développement un peu moins élevé que le nôtre, et elles étaient derrière nous pendant tout le début de saison. Nos contre-performances sont difficiles à expliquer.

Vous abordez maintenant le Grand Prix de Belgique et le circuit de Spa, un morceau de bravoure dans le calendrier. Quelle sera votre approche ?


Tout d’abord, notre préparation de Spa va passer par la compréhension de ce qui n’a pas fonctionné à Valence. Il y a là un gisement de performance certainement supérieur à toutes les évolutions possibles. Notre voiture devrait être, en théorie, plus compétitive sur ce type de tracé naturel. Côté moteur, nous utiliserons deux V8 neufs, ce qui n’est pas forcément l’idéal car le tandem Spa-Monza sera redoutable.

Prendrez-vous des précautions particulières pour assurer la fiabilité ?


Ce qui est certain, c’est que cette association de circuits sera difficile à gérer pour tous les motoristes qui utiliseront un moteur neuf le week-end prochain. Par rapport à la passe Budapest-Valence, en effet, les deux pistes à venir sont très exigeantes. Il faudra essayer de sauvegarder le moteur lorsque cela sera possible, de manière à le préserver au maximum… sans toutefois compromettre la performance en Belgique. Peut-être assisterons-nous à quelques abandons en fin de course si quelques concurrents peu scrupuleux et assurés de ne pas marquer de points désirent se présenter à Monza avec un V8 neuf.

Source : ING Renault F1 Team

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing , Toro Rosso
Type d'article Actualités