Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

À quoi ressembleront les F1 en 2019 ?

Dans le but d’améliorer le spectacle à court terme en Formule 1, l’aérodynamique sera revue en 2019 et toute la monoplace sera modifiée en 2021.

À quoi ressembleront les F1 en 2019 ?

Les processions auxquelles nous avons assisté au Grand Prix d’Australie, sur le circuit semi-urbain de Melbourne, et en Espagne à Barcelone ont clairement mis en évidence à quel point ces monoplaces à forts appuis aérodynamiques n’arrivent pas à se suivre de très près, ce qui complique les dépassements.

Un groupe de travail dirigé par l’ancien directeur technique des écuries Ferrari et Mercedes, Ross Brawn, a étudié le problème sous tous ses angles et en dépit de la contestation de quelques équipes, les solutions proposées seront mises en place dès l’an prochain.

Ces changements consistent essentiellement en un aileron avant plus large et très simplifié, des écopes de freins plus compactes et dépourvues des ailettes qu’on retrouve aujourd’hui, une interdiction des conduits de freins et des essieux soufflants, ainsin qu'un aileron arrière plus large et plus creux, démuni des persiennes de dérives latérales.

En plus de ces changements aérodynamiques, chaque voiture pourra embarquer 110 kg de carburant afin d’éviter que les pilotes ne lèvent trop le pied dans les virages pour économiser de l’essence. De plus, afin d’éviter de désavantager les pilotes plus lourds, un poids sera désormais imposé pour l’ensemble pilote-siège.

Dans cette animation créée par Giorgio Piola, on constate qu’une grande simplification de l’aileron avant générera moins de turbulences et aidera la voiture qui suit derrière à demeurer très près. La voiture de devant créera plus de traînée tandis que celle qui roule derrière profitera d’un air beaucoup plus calme.

Screenshot de l'animation de Giorgio Piola

L’aileron avant sera plus volumineux, mais aussi très simplifié avec des dérives de plus petite taille et moins de volets. Les cascades superposées, les aubes en forme de "R" et les canards fixés aux dérives latérales seront interdits. Les ingénieurs auront ainsi bien du mal à réduire l’imposante traînée générée par les pneus avant et faire dévier l’air perturbé, ce qui scellait le sous-plancher et augmentait la performance du diffuseur.

De plus, les écopes de freins serviront désormais à alimenter les disques et les étriers en air frais et non plus à créer des effets aérodynamiques. Ceci va donc interdire les essieux soufflants qui équipent actuellement les Ferrari SF71H, Red Bull RB14, Haas VF-18, McLaren MCL33 et Force India VJM11.

Il est un peu plus difficile d’apporter des changements significatifs à l’arrière des voitures. Toutefois, l’aileron arrière sera élargi, simplifié et plus haut perché. L’aileron disposera d’une large surface de contact à l’air, ce qui produira de l’appui, certes, mais modifiera aussi le ratio entre le plan principal et le volet supérieur, ce qui augmentera l’efficacité du DRS, car la traînée sera plus importante qu’elle ne l’est aujourd’hui.

Après ces premiers changements, les F1 seront transformées plus profondément pour la saison 2021, toujours avec l’objectif non dissimulé d’améliorer le spectacle en piste.

partages
commentaires
Williams se sépare de son responsable aéro

Article précédent

Williams se sépare de son responsable aéro

Article suivant

Brawn estime "naïf" d'attendre des dépassements à Monaco

Brawn estime "naïf" d'attendre des dépassements à Monaco
Charger les commentaires
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021