Lopez - Peut-être que Maldonado en fait un peu trop

Gérard Lopez a retrouvé le sourire à Barcelone

Gérard Lopez a retrouvé le sourire à Barcelone. Après un début de saison très complexe, Lotus a inscrit ses premiers points grâce la huitième place de Romain Grosjean. La progression est clairement constante pour l’équipe d’Enstone, qui devra confirmer dès Monaco à la fin du mois.

Propriétaire et Team Principal de l’écurie, Lopez a réitéré sa confiance en ses pilotes, affirmant qu’aucune hiérarchie n’était en place dans l’équipe.

« Nous n’avons pas de pilote numéro un. Nous n’en avons jamais eu, même quand Kimi [Räikkönen] était avec nous. Celui qui est devant est devant ! », explique-t-il sur le site officiel de la Formule 1. « Romain a beaucoup mûri. Il est désormais à l’aise dans ses baskets et cela l’aide sur le circuit. Nous savons qu’il peut faire le boulot. »

La confiance est également affichée envers Pastor Maldonado, qui possède le soutien financier de son sponsor PDVSA mais qui peine à être performant en course. A Barcelone, après un vendredi très intéressant, le pilote vénézuélien a perdu le fil en sortant de la piste lors des qualifications, puis en étant sanctionné en course après un contact viril avec Marcus Ericsson.

« Pastor, nous le connaissons depuis longtemps avec le GP2, car il roulait chez DAMS, qui est une équipe très proche de nous », souligne Lopez. « Il est incroyablement rapide, chaque tour pour lui est comme un tour de qualification. Peut-être qu’il en fait un peu trop et nous devons nous poser avec lui et travailler, lui dire que dans son cas, avec la vitesse qu’il a, la plupart du temps être à 95% suffirait. Mais c’est un garçon sympa et il est très bien accepté par l’équipe. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Pastor Maldonado , Romain Grosjean , Marcus Ericsson , Gerard Lopez
Équipes DAMS
Type d'article Actualités