Lotus – "On passe notre temps à regarder ce que font les autres"

Jerez - Si les points presse des pilotes et ingénieurs n’ont de cesse de rappeler aux journalistes présents à Jerez que les enseignements tirés de Jerez concernent avant tout les nouvelles monoplaces respectives, chaque équipe ne manque pas de...

Jerez - Si les points presse des pilotes et ingénieurs n’ont de cesse de rappeler aux journalistes présents à Jerez que les enseignements tirés de Jerez concernent avant tout les nouvelles monoplaces respectives, chaque équipe ne manque pas de surveiller de très près le niveau de performance et les innovations apportées par les voisins.

Officiellement on se concentre sur notre propre team ; officieusement on passe notre temps à regarder ce que font les autres”, glisse Eric Boullier avec malice à ToileF1. “Je passe mon temps à regarder les types de pneus, si ce sont des longs runs, etc. On regarde sans arrêt”.

La pêche aux informations se fait dans les garages, mais également en de nombreux points sur la piste, les photographes pouvant être de précieux alliés au moment de dévoiler de petits secrets des équipes rivales. Outre les nouveautés, ce sont les relais et les pneumatiques qui sont scrutés à la loupe par les équipes, qui spéculent sur le comportement des machines adverses avec leurs estimations des charges de carburant embarquées.

L’an dernier, Lotus avait été affecté dans sa préparation par un problème structurel sur le châssis de l’E20, ayant dû être réacheminé vers Enstone pour des corrections en vue des tests suivants, à Barcelone. Eric Boullier estime qu’il est difficile d’estimer la perte possible engendrée par un tel évènement à ce stade de la saison, en termes de développement.

Quand on a un nombre de jours d’essais limité, c’est mieux de les faire”, accorde-t-il. “Maintenant, ce qui a été perdu a été perdu. On a eu une très bonne réactivité sur ce qui s’est passé. L’équipe a su compenser ce manque de roulage car il n’y a pas eu de problèmes de fiabilité, et à priori pas de problèmes de développement. Maintenant, c’est quand même se mettre une contrainte qui n’est pas nécessaire”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités