Lotus a encore besoin de calibrer le simulateur

Oublions quelques instants les effrayants bruits de couloir annonçant que le personnel d’Enstone n’a pas encore été payé pour l’exercice 2013 et le fait qu’aucune annonce de confirmation officielle n’a encore été faite concernant le renouvellement...

Oublions quelques instants les effrayants bruits de couloir annonçant que le personnel d’Enstone n’a pas encore été payé pour l’exercice 2013 et le fait qu’aucune annonce de confirmation officielle n’a encore été faite concernant le renouvellement de la collaboration entre Lotus et Renault.

Le team d’Enstone pousse en coulisses pour mettre en place son package 2014 dans les meilleures conditions, et tente maintenant de concentrer tous ses efforts sur la machine de la saison prochaine, confiée à Romain Grosjean et Pastor Maldonado. Mais pour cela, quelques calibrages sont encore nécessaires afin de réaliser un travail représentatif.

Les efforts en simulateur sur la saison 2013 sont désormais achevés, Nicolas Prost ayant bouclé le programme, pour désormais se concentrer sur la machine 2014. Romain Grosjean, lui, doit encore prendre place dans le nouvel outil de développement de Lotus pour ressentir une simulation des premières sensations à bord de la E22.

J’espère le faire fin décembre”, a annoncé Grosjean à TotalRace, n’éludant pas le fait que le programme a pris du retard. “C’est parce qu’il s’agit d’un nouvel outil pour nous. Nous travaillons toujours pour le rendre aussi précis que possible. Lorsque nous aurons cette corrélation entre le comportement de la voiture en piste et le simulateur, nous pourrons faire passer notre attention sur la voiture de l’an prochain”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Pastor Maldonado , Romain Grosjean , Nicolas Prost
Type d'article Actualités