Lotus attend Renault avec une patience de façade

partages
commentaires
Lotus attend Renault avec une patience de façade
Par : Basile Davoine
12 sept. 2015 à 09:45

Toujours dans l’expectative tant que Renault n’a pas annoncé sa décision quant à potentiel rachat, Lotus poursuit sa route chaotique dans cette saison 2015 qui entame sa dernière ligne droite.

Pastor Maldonado, Lotus F1 E23
Pastor Maldonado, Lotus F1 E23
Federico Gastaldi, Directeur adjoint Lotus F1 Team
Pastor Maldonado, Lotus F1 Team
Paul Seaby, Team Manager Lotus F1 Team, Matthew Carter, Lotus F1 Team CEO, Federico Gastaldi, Lotus F1 Team, Vice-Directeur, and Romain Grosjean, Lotus F1 Team sur le muret des stands

Le week-end prochain, la F1 a rendez-vous à Singapour et dans cette situation d’attente, Federico Gastaldi continue de démentir les rumeurs qui circulent quant aux difficultés financières de son team. Le directeur adjoint de Lotus doit pourtant faire avec des moyens plus que limités, mais il maintient son discours d’apaisement. 

"Tout est sous contrôle", assure-t-il. "Heureusement, nous avons certains partenaires fantastiques, tous comprennent la situation et nous soutiennent énormément. Je dois aussi clarifier certaines incompréhensions : tous nos sponsors et partenaires ont payé en temps et en heure, et certains même avant."

Il n’empêche qu’il y a certainement une forme d’impatience à voir Renault se décider pour mettre ou non la main sur l’écurie d’Enstone et annoncer son retour en Formule 1 en tant que constructeur à part entière. Dans les rangs de l’équipe britannique, tout en faisant du mieux possible dans les conditions actuelles, on ne cache plus que ce serait un soulagement évident. 

"Ce serait fantastique pour la discipline et une note énormément positive pour Enstone de les [Renault] voir revenir, mais tant qu’aucun accord n’est signé, scellé et délivré, nous restons concentrés sur nos tâches actuelles", précise Gastaldi. 

Depuis plusieurs années, le team d'Enstone vit au gré des décisions politiques et d'une certaine instabilité. 

"Ce serait un projet très différent pour Enstone et il y a eu beaucoup de changement ces dernières années, depuis qu’ils ont perdu le soutien d’une équipe d’usine. Ici à Enstone, nous sommes habitués à nous adapter et tirer le meilleur des situations. Sans aucun doute nous savourerions toute opportunité d’être une équipe d’usine et de les accueillir à nouveau!"

Article suivant
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Lotus F1 Boutique
Auteur Basile Davoine