Lotus confiant sur son rythme de course

Alan Permane, Directeur des opérations piste de l'équipe Lotus, s'avoue un peitt peu déçu de la performance des monoplaces noires et or en qualifications

Alan Permane, Directeur des opérations piste de l'équipe Lotus, s'avoue un peitt peu déçu de la performance des monoplaces noires et or en qualifications. Mais il n'abandonne pas ses espoirs de voir la tendance s'inverser en course demain.

Comment évaluez-vous la performance de l’équipe en qualifications?

"Nous sommes un peu déçus de notre performance avec les pneus tendres. Nous devons trouver où nous avons perdu du temps parce que nous ne sommes pas parvenus à exploiter tout ce que nous pouvions avec Romain en Q3. Le rythme de Kimi était comparable à celui de Romain et avec un autre train de pneus, il aurait pu atteindre la Q3. Demain, tout tournera autour de l’usure des gommes. Aussi, nous avons pris le risque de ne pas renvoyer Kimi pour une seconde tentative en Q2 pour économiser les pneus. Malheureusement, il s’est fait coiffer sur le fil. Nous savions qu’il y avait un risque, mais le handicap de ne pas arriver en Q3 n’est pas aussi énorme que cela, parce que nous bénéficions de pneus frais pour la course.”

Au moment de définir la stratégie, la 11è place de Kimi est-elle bonne ou mauvaise?
C’est mieux de partir en 11è position avec quatre trains de pneus neufs que plus haut sur la grille avec moins de gommes fraiches. Kimi est en position forte et il a les moyens d’obtenir un bon résultat. Nous pouvons faire toute la course avec uniquement des pneus neufs et le bénéfice en performance qu’ils apportent.”

Attendiez-vous mieux de la performance de Romain en qualifications?

Romain a été remarquable en Q1 avec les pneus médiums. Mais il a eu du mal à trouver le rythme en Q2 sur les tendres et nous l’avons renvoyé en piste pour une deuxième tentative. En Q3, il a commis une légère erreur qui lui a coûté probablement deux dixièmes et les écarts sont très faibles.”

Quel est la différence entre les deux types de gommes ici?
“Environ entre 6 et 8 dixièmes au tour, même s’il semble que certains de nos adversaires peuvent trouver plus de performance que nous dans les gommes tendres. Ce n’est pas trop un problème pour la course, nous sommes confiants dans notre rythme sur les relais longs.”

Votre avis pour demain?
“La course sera longue et chaude. Les pneus risquent de s’user énormément et, par ailleurs, la course est dure physiquement pour les pilotes à cause de la chaleur Tout est possible.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités