Lotus confirme le problème d'aileron avant de Kovalainen

Après une huitième place très prometteuse en qualifications, Heikki Kovalainen n'a fini le Grand Prix des États-Unis qu'à la quatorzième place

Après une huitième place très prometteuse en qualifications, Heikki Kovalainen n'a fini le Grand Prix des États-Unis qu'à la quatorzième place.

Personne n'attendait de Kovalainen qu'il soit aussi rapide que Grosjean dans la mesure où il découvrait la Lotus ce weekend. Cela dit, après son premier arrêt au stand, le rythme du Finlandais était anormalement lent, si bien qu'avec son équipe, il a décidé de changer l'aileron avant ; après cette opération, il était de retour à son rythme de début de course.

Juste après l'arrêt au stand, j'ai commencé à avoir des difficultés au point de perdre de l'adhérence, surtout à l'avant”, relate le pilote Lotus pour Autosport. “L'équipe s'est rendue compte que quelque chose n'allait pas avec l'aileron avant et je perdais de plus en plus d'appuis, donc il a fallu rentrer changer le nez”.

Visuellement, il n'y avait aucun problème sur le nez, donc l'équipe pense qu'il y avait de la gomme ou quelque chose coincé quelque part”, poursuit-il. “Après le changement de museau, l'équilibre était de retour à la normale, et le rythme était bon”.

Finalement, l'analyse des données a confirmé le souci sur son premier aileron. “Nous ne savons pas ce que c'est, il n'y a rien d'apparent, mais c'est parti quand nous avons changé l'aileron”, explique Alan Permane, directeur des opérations en piste. “Après le premier arrêt au stand, on voit que ça part sur les données”.

Il perdait 20 points d'appui à l'avant, donc nous n'avions pas d'autre choix que de le changer, où il aurait rétrogradé au classement”, regrette Permane. “Nous l'avons mis en pneus option, nous avons mis un nouvel aileron parce qu'on ne sait jamais : s'il y avait une voiture de sécurité, il pouvait faire des dépassements par la suite”.

Malheureusement pour eux, la voiture de sécurité attendue n'est pas venue, et Kovalainen a même perdu son KERS par la suite, si bien qu'il a dû se contenter d'une remontée de la 17e à la 14e place. Le Finlandais espérera un meilleur résultat au Brésil pour aider son équipe au championnat constructeurs.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Heikki Kovalainen
Type d'article Actualités