Lotus estime avoir bien utilisé les Pirelli

Après le Grand Prix d’Inde, Pirelli a fait savoir que les stratégies de certaines équipes avaient copieusement outrepassé les recommandations d’utilisation en course

Après le Grand Prix d’Inde, Pirelli a fait savoir que les stratégies de certaines équipes avaient copieusement outrepassé les recommandations d’utilisation en course.

Suggérant des relais d’une longueur maximale de 35 tours avec le mélange medium, Pirelli a ainsi vu des équipes comme Lotus aligner jusqu’à 47 boucles sur ce même mélange. En se lançant dans 41 tours sur son premier relais, Romain Grosjean est parvenu à monter sur le podium en partant de la 17ème place de la grille, mais cela ne fut pas du goût du constructeur italien, qui vit là un risque de voir les pneus subir un coup d’éclat en termes d’image en cas de problème.

Alan Permane, déjà bien échauffé par ses échanges houleux à la radio et dans le paddock avec Kimi Räikkönen, estime que Lotus a fait ce qu’il fallait faire en course.

J’ai parlé à Charlie [Whiting, directeur de course, ndlr] dans la matinée pour m’assurer qu’il était à l’aise avec ça, et il l’était totalement”, se justifie le Directeur des Opérations piste de Lotus.

La recommandation de Pirelli n’avait pas besoin d’être suivie à la lettre, estime Lotus. La simulation de 35 tours de Pirelli concernait le scénario le plus pessimiste d’une équipe avalant ses pneus plus vite que tout le monde, et la stratégie de Lotus n’a mis personne en danger, assure Permane.

Nos indications étaient bonnes. Nous sommes heureux de montrer que Pirelli avait tort”, a de son côté déclaré Eric Boullier.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Romain Grosjean
Type d'article Actualités