Lotus n'a une nouvelle fois pas obtenu le résultat souhaité

Ayant porté une plainte officielle rejetée par la FIA contre le système DRS / F-Duct de Mercedes qui s’est avéré être l’un des ingrédients de la victoire de la pole et la victoire de Nico Rosberg ce weekend, Eric Boullier, Team Principal de Lotus,...

Ayant porté une plainte officielle rejetée par la FIA contre le système DRS / F-Duct de Mercedes qui s’est avéré être l’un des ingrédients de la victoire de la pole et la victoire de Nico Rosberg ce weekend, Eric Boullier, Team Principal de Lotus, a de nouveau vu l’un de ses pilotes inscrire des points ce weekend.

Après deux courses lors desquelles le résultat final fut assuré par Kimi Räikkönen, la fin de course frustrante du Finlandais en Chine offrit la possibilité à Grosjean de montrer ce dont il était capable et d’inscrire ses premiers points de la saison. Pour autant, Boullier se montre déçu par la petite moisson réalisée par Lotus, qui pensait se battre ce weekend pour le podium.

C’est une frustration de plus pour nous parce que nous sommes vraiment tout proches d’un grand résultat. A 12 tours de l’arrivée, nous avions une voiture en deuxième position et l’autre cinquième, et plus aucun pit stop à effectuer. Malheureusement, notre stratégie s’est révélée un peu trop agressive”, analyse Boullier.

Dès que nous avons compris que certaines voitures étaient sur une stratégie à trois arrêts, il est devenu clair que nous avions une chance de monter sur le podium. Mais nous n’avions pas compté sur le fait que les pneus allaient s’user à ce point. La stratégie a fonctionné pour Romain, pas pour Kimi. Les notes positives du week-end sont que nous continuons à montrer une bonne performance en qualification comme en course et que Kimi est en mesure de jouer le podium. Par ailleurs, Romain a pour la première fois terminé la course et de belle manière. Un pit stop un peu lent et une petite erreur dans la bataille avec Mark (Webber), qui l’a emmené au large dans les boules de gomme, lui ont coûté deux places. Mais il est bien revenu ensuite et son rythme était très constant”, a analysé le Français, qui pensait également que les basses températures du circuit de Shanghai s'avèreraient être un atout pour son team ce weekend.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités