Lotus pense pouvoir rattraper McLaren

partages
commentaires
Lotus pense pouvoir rattraper McLaren
2 avr. 2014 à 11:30

La saison dernière, Lotus débutait l'année par une victoire de Kimi Räikkönen en Australie et pouvait entretenir des rêves de titre mondial durant plusieurs mois

La saison dernière, Lotus débutait l'année par une victoire de Kimi Räikkönen en Australie et pouvait entretenir des rêves de titre mondial durant plusieurs mois. En 2014, l'écurie d'Enstone éprouve les pires difficultés, et le drapeau à damier atteint par Romain Grosjean le week-end dernier avec une 11e place à Sepang a déjà été un premier soulagement.

A la recherche de ses premiers points, Lotus a pris un retard considérable avec la E22 pendant l'hiver. Néanmoins, les progrès existent et Alan Permane estime que l'objectif de rattraper McLaren est tout à fait possible compte tenu du potentiel de la monoplace.

"Courir pour la dixième place n'est pas ce que nous voulons, mais quand on regarde où se trouvent des équipes comme McLaren, ils sont certainement rattrapables", a confié le directeur des opérations piste de Lotus à Autosport. "Nous n'avons pas besoin de grand-chose pour le faire. Rattraper Mercedes ou Red Bull est très difficile, mais je suis certain que nous pouvons régulièrement entrer en Q3 et marquer de bons points."

Depuis le premier Grand Prix de la saison, Lotus affirme que la monoplace sera réellement au point pour le retour en Europe, à Barcelone début mai. Un scénario qui semble se confirmer.

"Nous savons que nous devons améliorer des choses avec l'unité de puissance et nous travaillons dur avec Renault pour le faire. Nous allons franchir une étape lors de la prochaine course, nous allons en franchir une autre en Chine et encore une autre à Barcelone. Et ça ne concerne pas uniquement l'unité de puissance, car nous avons des problèmes avec le freinage, que nous n'avons pas encore suffisamment utilisé et que nous découvrons."

Quoi qu'il en soit, ce début de saison très compliqué est éprouvant pour tout le monde à Enstone, où l'humilité et le travail restent les maîtres mots.

"C'est très, très dur pour tout le monde", confirme Permane. "Tous les ingénieurs et les mécaniciens y passent de longues heures. Il n'y a pas de bouton magique. Il n'y a qu'un seul chemin quand on est en difficulté, c'est de baisser la tête et de travailler."

Prochain article Formule 1
Palmarès : Les neuf vainqueurs à Bahreïn

Article précédent

Palmarès : Les neuf vainqueurs à Bahreïn

Article suivant

Consignes de course : Stirling Moss donne raison à Massa

Consignes de course : Stirling Moss donne raison à Massa

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen Boutique , Romain Grosjean
Équipes Mercedes , McLaren
Type d'article Actualités