Lotus regrette l'échange tendu entre Permane et Räikkönen

Si le Grand Prix d'Inde a permis à Romain Grosjean de décrocher un troisième podium consécutif, l'équipe Lotus a connu un dimanche malgré tout compliqué avec la fin de course chaotique de Kimi Räikkönen

Si le Grand Prix d'Inde a permis à Romain Grosjean de décrocher un troisième podium consécutif, l'équipe Lotus a connu un dimanche malgré tout compliqué avec la fin de course chaotique de Kimi Räikkönen. A l'agonie avec ses gommes, le Finlandais ne s'est pas écarté immédiatement pour laisser passer son équipier. Une attitude qui a déçu son équipe, et plus particulièrement Alan Permane qui a alors demandé expressément à son pilote de "dégager de la trajectoire" par radio.

Le ton employé par le directeur des opérations piste de Lotus n'a pas été compris ou apprécié de tout le monde, à commencer par Räikkönen lui-même. Eric Boullier est revenu sur cet incident, pour lequel il regrette un langage inapproprié, mais qu'il justifie par la tension qui régnait à ce moment de la course.

"Romain était deux secondes au tour plus rapide que Kimi à ce moment-là, donc ce n'était même pas une consigne d'équipe", rappelle le team principal. "Avec le recul, ce message radio aurait pu être envoyé avec moins d'émotion. Il y avait beaucoup de tension, beaucoup de problèmes techniques potentiels, et certains mots n'étaient pas appopriés. Je sais que quelques personnes ont été surprises et je ne peux que m'excuser au nom de l'équipe. Cela ne se produira pas de nouveau."

Lotus a toutefois inscrit de gros points grâce à la troisième place finale de Grosjean et la septième de Räikkönen, mais la manœuvre entre les deux coéquipiers à deux tours de la fin de la course aurait pu coûter très cher sur le plan comptable.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Romain Grosjean
Type d'article Actualités