Lotus s'attend à une course "très difficile"

Alan Permane, Directeur des opérations piste Lotus, admet que le résultat des qualifications de Monaco n'est pas celui qui était espéré au début du weekend

Alan Permane, Directeur des opérations piste Lotus, admet que le résultat des qualifications de Monaco n'est pas celui qui était espéré au début du weekend. Néanmoins, le team assure l'essentiel en plaçant Kimi Râikkönne parmi ses rivaux dans la course au titre pilotes, et Grosjean proche du top 10. La stratégie et la patience seront désormais les clés pour remonter dans une course au cours de laquelle on pourrait assister à la première intervention de la voiture de sécurité de la saison.

Comment se sont passées les qualifications?

Cela a été une séance décevante pour nous. Tout d’abord, nous devons adresser un grand merci aux mécaniciens de Romain pour avoir réparé sa voiture à vitesse éclair pour les qualifications. Ils ont été récompensés par un tour éclair de leur pilote. Malheureusement, en fin de Q2, le trafic l’a empêché d’entrer dans le top 10, ce qui est très dommage. La position de Kimi sur la grille, 5ème, est correcte, mais il est exceptionnellement difficile de gagner des places à Monaco, aussi toute progression sera âprement conquise.

Etait-ce difficile à vivre depuis le muret?

Notre voiture fonctionnait très bien dans toutes les conditions aujourd’hui, la météo n’était pas vraiment un problème. Nous devions juste faire en sorte d’avoir les bons pneus au bon moment. Trouver un tour clair ici est toujours difficile, quelle que soit la météo et nous l’avons encore constaté avec Romain aujourd’hui.

Le tour de Romain en Q1 était remarquable…

C’était un tour incroyablement impressionnant. Sortir dans des conditions variables, avec la pression de ne disposer que de quelques minutes et réussir le meilleur chrono dans son premier tour, c’est vraiment sensationnel.

Qu’est-il possible de réaliser en course?

Monaco est un circuit très différent des autres, son tracé est court et le trafic est un paramètre important, ce qui signifie que nous avons peu d’options viables pour différentes stratégies. Si vous ajoutez le temps sec prévu demain et le fait qu’il presque impossible de dépasser, cela nous laisse présager une course très difficile.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités