Lotus teste un double DRS à Hockenheim

Durant les essais libres, l’équipe Lotus F1 Team consacre son temps à la collecte des données relatives au nouveau double DRS apporté pour l’occasion

Durant les essais libres, l’équipe Lotus F1 Team consacre son temps à la collecte des données relatives au nouveau double DRS apporté pour l’occasion. Plus de roulage sera effectué, mieux l’équipe pourra exploiter ces données.

Ce système, bien qu’apporté à Hockenheim, ne sera pas utilisé lors de cette course. En revanche, il sera apporté lors de futures épreuves, notamment lors de celles qui demandent plus d’appui aérodynamique.

L’objectif est aujourd’hui d’utiliser les essais dans le sens le plus clair du terme : tester la nouveauté sur la monoplace de Kimi Räikkönen, et évaluer le gain de performance qu’elle permettra. Le développement de cette nouveauté par l’équipe a débuté dès que les commissaires ont rendu leur jugement favorable à l’écurie Mercedes, qui avait exploité une faille dans le règlement pour apporter un double DRS en début de saison.

Cependant, les deux systèmes ne semblent pas fonctionner de la même manière. Lotus n’a pas, pour l’heure, précisé les modalités de fonctionnement du système, cependant il semblerait qu’en lieu et place d’un écoulement d’air à travers la monoplace jusqu’à l’aileron avant comme Mercedes, les efforts de Lotus soient axés sur l’influence de l’écoulement d’air au-dessus de l’aileron arrière pour permettre un meilleur décrochage lors d’un boost de vitesse en ligne droite. De nouveaux trous d’arrivée d’air sur le capot moteur devraient également être inclus dans ce nouveau système de double DRS.

Après avoir effectué des estimations en avril quant du gain de performance escompté, il est maintenant temps pour Lotus de vérifier en piste ce qu’il en est concrètement, mais les propos de James Allison à l’époque étaient clairs sur la fenêtre d’exploitation du règlement qui s’était ouverte grâce à cette enquête sur le double DRS de Mercedes :

“Il y a des systèmes comme celui de Mercedes, mais l’interprétation permet d’autres permutations également. Par conséquent, cela pourrait offrir des perspectives intéressantes quant au développement de ce point”, s’était-il réjoui.

James Allison a également estimé que pour la manche à Hockenheim, l'équipe devrait se battre pour se qualifier sur les deux premières lignes, même si ce système n'allait pas être implémenté à cette occasion. De quoi espérer de belles évolutions pour transformer le potentiel en concrétisation de résultats.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen
Équipes Mercedes , Lotus F1
Type d'article Actualités