Lotus veut la jouer sans pression

Quatrième du championnat constructeurs depuis de longues semaines, Lotus a refait surface peu à peu à la faveur de ses bons résultats lors des derniers Grands Prix

Quatrième du championnat constructeurs depuis de longues semaines, Lotus a refait surface peu à peu à la faveur de ses bons résultats lors des derniers Grands Prix. Désormais, l'équipe d'Enstone peut de nouveau rêver à la deuxième ou troisième place puisqu'il n'y a plus que 33 points qui la sépare de la Scuderia Ferrari.

Pour Eric Boullier, team principal de Lotus, cette situation est avant tout favorable à son écurie, qui est certainement celle qui a le moins à perdre dans cette bagarre. Le Français l'assure, la pression est avant tout sur Ferrari et Mercedes.

"La pression est sur eux, pas sur nous", insiste-t-il dans les colonnes d'Autosport. "Nous sommes 23 points derrière Mercedes et 33 points derrière Ferrari. C'est peut-être un peu ambitieux, mais si nous continuons ainsi nous pouvons être proche de la seconde place."

Directeur des opérations piste, Alan Permane apporte de l'eau au moulin de son patron. Pour lui, les quatre derniers Grands Prix de la saison se dérouleront sur des tracés qui devraient convenir à la Lotus E21 et les choix de gommes de Pirelli s'annoncent favorables.

"L'écart était de 60 points et désormais il est de 30 points, c'est énorme en deux courses", souligne-t-il. "Les circuits restant sont très similaires à la Corée et au Japon, avec le même niveau d'appui. Nous avons également les pneus mediums et tendres pour les prochaines courses, ce que nous aimons et ce qui sera excellent pour nous. Nous savons que nous pouvons être bien en course avec les pneus mediums, et personne n'est en train d'améliorer sa voiture."

"Nous sommes clairement plus rapides que Ferrari en qualifications et en course, même s'ils ont Fernando [Alonso] qui est leur arme secrète. Mais s'il se qualifie au-delà de la huitième position, c'est difficile pour lui. Quant à Mercedes, nous avons un rythme similaire en qualifications, peut-être un peu plus lent qu'eux, mais je pense que nous pouvons aller plus vite qu'eux en course. Il y a encore un long chemin avec ces quatre courses, mais nous faisons ce que nous pouvons. Je pense que nous pouvons les rattraper."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités