Lowe évoque les "éclairs de génie" de Stroll en qualifications

Faiblesse de Lance Stroll, les qualifications masquent son véritable niveau, malgré ses occasionnels éclairs de génie. C'est en tout cas ce qu'en pense Paddy Lowe, directeur technique de Williams.

Face à son coéquipier Felipe Massa, Lance Stroll a encaissé un sévère 16-2 dans l'exercice du tour rapide cette saison, ne prenant l'avantage qu'à Bakou pour 45 millièmes de seconde et à Monza, avec une sensationnelle quatrième place qui s'est transformée en première ligne à la faveur des pénalités.

En course, en revanche, le rapport de force est plus désormais plus équilibré. Si l'on sélectionne les Grands Prix où les deux Williams étaient à l'arrivée, c'était un 5-0 à l'avantage de Massa jusqu'à Spa, et depuis lors, un 4-2 pour Stroll. Au championnat, le rookie québécois compte 40 points, contre 42 pour son expérimenté coéquipier.

"Cette saison, Lance a connu des bons et des mauvais moments, ça a parfois été très dur pour lui", commente Paddy Lowe. "Mais c'est certainement bien mieux en cette deuxième moitié de saison. Il s'est stabilisé, surtout après ses premiers points au Canada et son podium à Bakou."

"Il est bien meilleur en course qu'en qualifications, et je pense que les gens voient les qualifications comme le reflet de la rapidité d'un pilote, parce que c'est très clair et c'est facile à calculer. Cela n'est peut-être pas forcément représentatif de Lance, vu que c'est sa faiblesse. Il est actuellement bien meilleur en course qu'en qualifications."

"Mais on voit des éclairs de génie de ce côté-là avec ce qu'il a fait à Monza, donc je pense qu'il peut libérer de bien meilleures performances qualificatives en temps voulu. Il en est conscient, et c'est quelque chose à quoi nous faisons attention."

Lowe a bon espoir que Stroll démontre des progrès pour sa deuxième campagne en Formule 1, d'autant qu'il vient tout juste de fêter son 19e anniversaire – même s'il faisait ses débuts au prochain Grand Prix, il serait quand même le deuxième plus jeune pilote de l'Histoire de la F1.

"Il faut se rappeler qu'il n'a que 19 ans, donc il y a beaucoup de choses à apprendre et à comprendre. Et les qualifications, d'une certaine manière, sont un test plus difficile que les courses, car elles sont extrêmement intenses", conclut Lowe.

 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lance Stroll
Équipes Williams
Type d'article Actualités