Magnussen déjà à l'aise avec sa nouvelle équipe

Le pilote danois, qui a jusqu'ici officié dans d'importantes équipes comme McLaren ou Renault, a rejoint une structure aux moyens plus modestes cette saison. Mais il semble s'être bien adapté à ce changement de dimension.

W.Z., Barcelone - Après avoir quitté Renault durant l'intersaison et rejoint Haas F1, Kevin Magnussen a enfin pu étrenner sa nouvelle monture lundi à l'occasion de la première journée d'essais à Barcelone. 

Une première prise de contact qui n'a pas été sans quelques tôles froissées, le pilote danois endommageant son aileron avant dans le virage 10 et souffrant d'autres problèmes techniques. Des tracas qui ne l'ont cependant pas empêché de boucler 51 tours et de signer le quatrième temps, à un peu plus d'une seconde d'Hamilton.

Mais au-delà de la confrontation à la piste et au chronomètre, Magnussen a surtout pu découvrir les modalités de fonctionnement de l'équipe Haas, une structure aux dimensions moindres que celle de la marque au Losange. Une atmosphère plus conviviale qui lui convient parfaitement. "Je me sens à l’aise, j’ai travaillé avec eux pendant quelques mois."

Une réactivité accrue

Le fait d'évoluer dans une plus petite équipe détient de nombreux points positifs, qui facilitent le travail de développement sur la VF-17. "C’est une plus petite équipe que ce à quoi j’ai été habitué, mais ça rend la communication plus facile sous plusieurs aspects. Il y a plusieurs aspects positifs dans le fait d’être capable de réagir rapidement. C’est une très petite équipe, elle a un propriétaire ainsi qu’un patron."

"Bien sûr il y a plus de monde mais Gene [Haas] et Gunther [Steiner] travaillent très bien ensemble. Les rôles sont clairs, ce qui est bon pour l’équipe. Le fait d’être une petite équipe signifie beaucoup d’aspects positifs aussi."

Magnussen a fait ses premiers pas en F1 en 2014 et ne peut pas encore se targuer d'une expérience similaire à celle des pilotes plus chevronnés, et le fait qu'il a intégré une équipe qui n'aborde cette année que sa seconde saison en F1, pourrait faire craindre des conséquences malheureuses quant à ce relatif manque d'expérience.

Mais l'ancien pilote Renault estime que le team américain ne peut que progresser, étant donné les nombreuses données accumulées lors de sa première saison. "Tout le monde travaille bien ensemble, ils ont eu une bonne saison l’an dernier où ils ont beaucoup appris et s’en sont très bien sortis sans avoir beaucoup d’expérience. Ils se sentent vraiment en confiance étant donné qu’ils ont maintenant une saison derrière eux, […] et ils peuvent utiliser beaucoup d’informations qu’ils n’avaient pas à disposition lors de leur première saison."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement Essais de Barcelone I
Sous-évènement Mardi
Circuit Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Kevin Magnussen
Équipes Haas F1 Team
Type d'article Actualités