Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
11 jours

Magnussen partira des stands pour le GP du Canada

partages
commentaires
Par :
9 juin 2019 à 06:57

Kevin Magnussen prendra le départ du Grand Prix du Canada depuis la voie des stands ce dimanche, conséquence directe de l'accident dont il a été victime durant la séance de qualifications.

Samedi, Kevin Magnussen a provoqué l'interruption de la deuxième partie des qualifications en sortant de la piste dans le dernier virage. Le drapeau rouge brandi logiquement par la direction de course a d'ailleurs coûté cher à certains pilotes, dont Max Verstappen. Perdant le contrôle de sa Haas dans la dernière chicane du Circuit Gilles Villeneuve, Magnussen a touché le "Mur des champions" avant d'aller heurter celui d'en face, délimitant la piste et la voie des stands.

Indemne, il aurait dû bénéficier de la dixième place sur la grille de départ, mais les dégâts importants sur la monoplace vont l'en priver. En effet, le changement de châssis l'obligera à s'élancer depuis la voie des stands. "Nous devons changer la boîte de vitesses", précise Günther Steiner, directeur de l'écurie américaine. "Il n'y a aucun intérêt à essayer de partir depuis une place sur la grille avec les pneus C5 [tendres]. Nous partirons depuis la voie des stands. La meilleure chose à faire est de changer le châssis, c'est ce qu'il y a de plus rapide et de plus sûr."

Voir aussi :

En racontant les circonstances de son accident, Magnussen a expliqué que le premier contact avec le mur avait endommagé une roue, rendant ensuite impossible toute tentative de récupérer la situation. "Je suis juste allé effleurer le mur", commente-t-il. "Ce n'était même pas violent, mais j'ai touché le mur avec la jante, qui a explosé et fait partir le pneu, ce qui m'a envoyé de l'autre côté. Je ne m'attendais pas à partir en tête-à-queue comme ça, mais vu que l'extérieur de la jante a explosé, ça m'a expédié de l'autre côté. […] Quand on fait une erreur comme ça, cela signifie que les gars vont passer une nuit blanche. Ils ne vont pas dormir du tout. Je suis vraiment désolé pour eux, non seulement parce que cela nous a coûté un bon résultat en qualifications, mais surtout parce qu'ils vont travailler toute la nuit. Ça craint vraiment." 

Condamné à partir depuis les stands et à chasser la concurrence en fond de peloton, Magnussen refuse en revanche l'idée selon laquelle toute chance de bon résultat serait compromise ce week-end. "Il y a des chances, parfois il y a une course folle et tu finis devant", espère-t-il. "Mais il y a aussi la possibilité que je parte des stands, que je rattrape les deux Williams et qu'ensuite ce soit difficile. Tout peut arriver."

Les commissaires enlèvent la voiture de Kevin Magnussen, Haas VF-19, du circuit

Article suivant
Red Bull pensait pouvoir défier Mercedes en qualifications

Article précédent

Red Bull pensait pouvoir défier Mercedes en qualifications

Article suivant

Duels en qualifications : le point après Montréal

Duels en qualifications : le point après Montréal
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Pilotes Kevin Magnussen
Équipes Haas F1 Team
Auteur Basile Davoine