Magnussen : Haas a "fait mieux" que Force India à ses débuts

Kevin Magnussen croit que les deux premières saisons de Haas démontrent que la structure a le potentiel pour réaliser ce que Force India accomplit en Formule 1.

Magnussen : Haas a "fait mieux" que Force India à ses débuts
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10 devant Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17 alors que Pascal Wehrlein, Sauber C36-Ferrari attaque
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
Gene Haas, directeur, Haas F1 Team, lors de la conférence de presse
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17 en lutte avec Sergio Perez, Sahara Force India VJM10
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
Dr. Vijay Mallya, propriétaire du Sahara Force India Formula One Team
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17

Haas a terminé ses deux premières années en F1 à la huitième place des constructeurs, alors que Force India a inscrit en 2017 son plus grand total de points en réitérant une quatrième place déjà atteinte en 2016, malgré le fait d'avoir l'un des plus petits budgets de la grille.

Magnussen estime que la forme de l'écurie américaine jusqu'ici démontre son potentiel, notamment par rapport aux débuts de l'équipe indienne qui avait terminé dixième en 2008 – sans inscrire le moindre point – et neuvième en 2009.

"Je suis très confiant quant au fait que nous pouvons progresser et [démontrer que] les petites équipes peuvent bien faire ; Force India le démontre", a déclaré le Danois à Motorsport.com. "Si vous regardez les deux premières saisons de Force India en Formule 1, en tant que nouvelle équipe nous avons fait mieux, donc ça se passe bien et je pense que l'équipe va dans la bonne direction."

Alors que Haas est parti de rien en 2016 suite à sa fondation par Gene Haas, co-propriétaire d'une équipe de NASCAR, Force India a été créé par le biais du rachat par Vijay Mallya de la structure auparavant désignée sous les noms de Jordan/Midland/Spyker. Cependant, même si Haas est une équipe complètement nouvelle, elle bénéficie depuis ses débuts d'un partenariat technologique poussé avec Ferrari.

De plus, Force India a réussi une pole position et une seconde place lors du Grand Prix de Belgique de sa deuxième saison en F1, alors que le constructeur de Kannapolis a connu deux top 6 lors de ses deux premières épreuves et n'a réussi cela qu'à une seule reprise depuis.

Magnussen a quitté Renault pour Haas en 2017 et a vu les progrès de son ancienne écurie qui est passée de la neuvième à la sixième place au championnat constructeurs. Toutefois, le pilote au numéro 20 pense que se battre avec Renault en 2018 est un objectif réaliste.

"Renault réalise de bonnes choses, mais je me sens juste vraiment bien ici et je pense que nous pouvons progresser et nous battre contre Renault l'année prochaine si tout se passe bien."

partages
commentaires
Alonso espère une livrée F1 inspirée d'Indianapolis

Article précédent

Alonso espère une livrée F1 inspirée d'Indianapolis

Article suivant

Bottas : "J'ai un objectif, tout le monde le connaît"

Bottas : "J'ai un objectif, tout le monde le connaît"
Charger les commentaires
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021