Magnussen impressionne déjà Boullier

Choisi par McLaren pour succéder à un Sergio Pérez décevant en 2013, Kevin Magnussen est arrivé dans le grand bain de la Formule 1 directement par la porte d'un top team

Choisi par McLaren pour succéder à un Sergio Pérez décevant en 2013, Kevin Magnussen est arrivé dans le grand bain de la Formule 1 directement par la porte d'un top team. Une situation que le jeune danois doit assumer, et visiblement il le fait plutôt bien.

C'est ce que révèle Éric Boullier, qui se dit déjà impressionné par l'intégration du pilote au sein de l'équipe et par ses progrès affichés lors des essais hivernaux. Le Français est bluffé par la vitesse d'apprentissage de Magnussen, alors que le défi technique est majeur cette saison, sans doute plus encore pour un Rookie.

"Étonnamment, on peut voir qu'il se sent déjà chez lui. Il est peut-être encore un peu timide quand il donne son feedback, mais ça se passe bien", raconte Boullier, team principal de McLaren. "Il y a de nombreux paramètres [technique] et il fait ça très intelligemment, sans trop entrer dans les détails car il ne veut pas se perdre entre la stratégie aéro et la gestion des pneus."

Pour Magnussen, le plus gros défi reste de s'adapter à la gestion des pneus très délicate en F1 sur les longs relais. Une donnée qui n'est pas aussi importante dans les formules de promotion, comme la FR 3.5 que le Danois a remportée l'an passé.

"Pour un jeune pilote qui a fait seulement quelques jours dans une F1, il est très impressionnant", insiste Boullier. "Il est régulier et bien sûr il a les problèmes habituels avec la gestion des pneus car il est habitué à un monde différent où l'on peut pousser les pneus à la limite en course. Là, il faut être un peu plus prudent avec les pneus si vous voulez qu'ils durent tout un relais. C'est ce qu'il doit apprendre, mais il le fait très bien."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sergio Pérez , Kevin Magnussen
Équipes McLaren
Type d'article Actualités