Magnussen - "J'adorerais courir pour Haas"

Malgré une première saison convaincante en Formule 1 chez McLaren, Kevin Magnussen a perdu sa place au sein de l'équipe lorsque Fernando Alonso y a fait son retour, les dirigeants préférant conserver Jenson Button à ses côtés.

Magnussen - "J'adorerais courir pour Haas"
Kevin Magnussen, pilote d'essais et de réserve McLaren
Panneau pour Kevin Magnussen, pilote de réserve et de test McLaren
Kevin Magnussen, pilote d'essais et de réserve McLaren
Kevin Magnussen, McLaren MP4-30
Kevin Magnussen, troisième pilote McLaren Honda
Kevin Magnussen, McLaren MP4-30
Kevin Magnussen, pilote d'essais et de réserve McLaren

Magnussen a alors adopté un rôle de pilote de réserve. Le Danois aurait souhaité trouver un programme de course pour 2015 et était proche d'un accord en IndyCar, lorsque la nécessité s'est présentée de remplacer Fernando Alonso au Grand Prix d'Australie, faisant capoter le projet.

Magnussen ne cache pas qu'il veut faire son retour en tant que pilote titulaire la saison prochaine, et il est de notoriété publique qu'il est en discussions avec Haas, tout comme Esteban Gutiérrez et Jean-Éric Vergne. Le pilote McLaren ne cache pas qu'il serait très heureux de courir pour la nouvelle équipe américaine.

"Je ne vais pas nommer les équipes avec lesquelles je suis en contact," déclare-t-il dans les colonnes d'Autosport. "Tout ce que je dirai, c'est ça : beaucoup de médias ont dit que j'intéressais Haas. En fait, Gene [Haas] l'a admis lors d'interviews récentes."

"Je pense que Günther [Steiner, directeur d'équipe] et lui sont très intelligents, et ils lancent leur écurie de F1 de façon intelligente et innovante. Donc oui, s'il n'y a pas de volant pour moi chez McLaren, alors j'adorerais courir pour Haas."

"Ayant passé six ans avec McLaren, ayant appris de pilotes et ingénieurs parmi les meilleurs de ce business, et du fait de l'opportunité unique que j'ai eue d'accroître mes connaissances techniques cette année, je pense être très bien placé pour être un fer de lance de la construction d'une nouvelle équipe de F1."

La priorité de Haas est en effet de compter dans ses rangs des pilotes expérimentés pour hisser l'équipe vers le haut dès ses débuts.

McLaren est d'accord pour laisser filer son espoir

Bien évidemment, la priorité de Magnussen est d'obtenir un baquet de titulaire chez McLaren, mais si cela ne se concrétise pas, il pourrait courir pour une autre équipe avec la bénédiction de Ron Dennis et d'Éric Boullier.

"Je suis en contact constant avec Ron et Éric, et s'il y a un baquet libre chez McLaren l'an prochain, alors ce serait évidemment génial pour moi," reconnaît le pilote danois. "Nous connaissons une saison difficile, mais nous restons une équipe brillante, une équipe qui sait gagner, et croyez-moi, les victoires reviendront."

"Ce serait tellement fantastique si je pouvais aider l'équipe à remonter de la position dans laquelle nous sommes actuellement jusqu'à la première marche du podium, et nous pouvons vraiment y arriver."

Magnussen est, de plus, bien conscient des raisons pour lesquelles il pourrait ne pas être choisi par McLaren.

"Évidemment, Fernando et JB sont deux grands pilotes, des champions du monde, donc on ne peut pas reprocher à Ron et Éric de vouloir les conserver. lls l'ont dit publiquement, et je le comprends, mais ils ont aussi dit que s'ils gardent Fernando et Jenson, ils ne se mettront pas en travers de mon chemin si je veux courir pour une autre équipe, ce que j'apprécie," conclut-il.

partages
Photos - Le 14 septembre 2008, Vettel écrivait l'Histoire

Article précédent

Photos - Le 14 septembre 2008, Vettel écrivait l'Histoire

Article suivant

Maldonado - Rester à l'heure européenne à Singapour, c'est facile!

Maldonado - Rester à l'heure européenne à Singapour, c'est facile!

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Kevin Magnussen
Équipes McLaren , Haas F1 Team
Auteur Benjamin Vinel
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 avr. 2021
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021