Réactions
Formule 1 GP de Monaco

Magnussen juge que Pérez l'a "serré" contre le rail

Pour Kevin Magnussen, l'énorme accident du premier départ du Grand Prix de Monaco 2024 de F1 est dû au fait qu'il a été "serré contre le mur" par Sergio Pérez.

Le Grand Prix de Monaco 2024 de F1 a commencé par un énorme accident impliquant Sergio Pérez et les Haas de Kevin Magnussen et Nico Hülkenberg. Si l'Allemand a été une victime collatérale, l'incident principal, le plus impressionnant, est lié à un contact entre le Mexicain et le Danois, survenu dans la remontée entre Sainte-Dévote et Massenet. 

Tous les pilotes se sont extrait indemnes de leur monoplace, même si la Red Bull de Pérez a été réduite à l'état d'épave. Et forcément, au retour dans le paddock, la question de la responsabilité s'est vite posée, même si les commissaires ont décidé de ne pas procéder à une enquête.

Interrogé sur l'incident, Kevin Magnussen, particulièrement dans le collimateur car il n'est qu'à une pénalité d'une suspension, estime que Pérez aurait dû lui laisser plus de place : "De mon point de vue, j'avais une bonne partie de mon avant au niveau de l'arrière de Pérez. Et quand il est allé vers le mur, j'ai été poussé vers le rail et je suis entré en contact avec lui."

"J'étais persuadé qu'il allait me laisser de la place puisque j'étais là. Et ce n'est pas comme si c'était un virage dans lequel vous freinez. C'est juste un petit virage dans la ligne droite. Il faut donc avoir la largeur d'une voiture, sinon on ne laisse pas d'option au gars... C'est malheureux. C'est très coûteux pour l'équipe. C'est beaucoup de travail pour les gars et une occasion manquée aujourd'hui, bien sûr, mais oui..."

Interrogé sur l'éventualité d'une enquête, le pilote Haas a ajouté : "Je pense que c'est quelque chose qu'ils vont examiner. Bien sûr, c'est un gros accident. Nous verrons ce qu'ils en penseront. Mais de mon point de vue, j'étais là et j'ai été serré contre le mur. Alors oui, je ne sais pas comment ils vont l'examiner."

La course a été interrompue au drapeau rouge après cet accident et n'a repris d'une quarantaine de minutes plus tard, avec un second départ arrêté.

Avec Sam Hall et Jonathan Noble

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Hamilton suggère "des pneus spéciaux" pour pimenter la course à Monaco
Article suivant LIVE F1 - Suivez le GP de Monaco en direct

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France