Magnussen ne veut pas jouer les pigistes en F1

Concentré sur sa nouvelle aventure en Endurance, Kevin Magnussen n'est pas intéressé par un rôle de remplaçant en F1, même le temps d'un Grand Prix.

Magnussen ne veut pas jouer les pigistes en F1

La porte a beau avoir été ouverte par Günther Steiner, Kevin Magnussen n'est pas intéressé par un rôle de pigiste si jamais le besoin s'en fait sentir chez Haas F1. Le pilote danois est en pleine reconversion en Endurance, engagé cette année dans le championnat IMSA tandis qu'il a officiellement rejoint le nouveau projet de Peugeot pour le WEC et les 24 Heures du Mans. Il entend se consacrer pleinement à cette tâche et met la catégorie reine derrière lui. Si Mick Schumacher ou Nikita Mazepin venait à ne pas pouvoir participer à un Grand Prix en 2021, Magnussen ne serait pas intéressé pour jouer le rôle de joker.

"Günther est un bon ami, comme de nombreuses personnes au sein de l'équipe Haas F1, mais toute discussion autour de la course, comme le fait de faire une pige en Grand Prix, ne m'intéresse pas beaucoup", prévient-il. "J'aime être totalement concentré sur ce que je fais, et gagner me manque. J'ai passé sept ans en F1, alors faire un Grand Prix de plus, je ne pense pas que ce soit intéressant."

"Si Mercedes venait me demander si je veux piloter, je crois que n'importe qui prendrait ça au sérieux. [Mais] j'ai eu une bonne opportunité en F1. Je pense que j'ai fait de mon mieux pour réussir. Je l'ai fait et j'ai le sentiment d'être prêt à aller gagner des choses à nouveau, c'est vraiment là que j'en suis."

Lire aussi :

S'il fait quasiment une croix définitive sur la Formule 1, Magnussen estime y avoir énormément progressé en tant que pilote, y compris lors des deux dernières années particulièrement difficiles avec Haas. De quoi renforcer son bagage pour se lancer à l'assaut d'une nouvelle discipline.

"J'ai continué à progresser malgré les résultats qui ne s'amélioraient pas [chez Haas]", souligne-t-il. "J'ai l'impression d'être dans une très bonne situation. Avec l'expérience que j'avais, je me sentais prêt à sauter le pas, en quelque sorte."

Du côté de Haas, il faudra plus probablement se tourner vers Pietro Fittipaldi ou Romain Grosjean si le besoin d'un réserviste se fait sentir à un moment donné dans la saison. Le pilote français, qui s'est engagé en IndyCar, a confié être ouvert à la possibilité de faire une pige si l'opportunité se présente.

partages
commentaires
La Formule 1 qui a lancé la domination Mercedes

Article précédent

La Formule 1 qui a lancé la domination Mercedes

Article suivant

Grosjean "surpris" par les changements à la tête d'Alpine

Grosjean "surpris" par les changements à la tête d'Alpine
Charger les commentaires
Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable Prime

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Il n'y a pas que la lutte entre Verstappen et Hamilton qui oppose les patrons de Red Bull et de Mercedes : la nature des moteurs 2025 de Formule 1 fait également l'objet de désaccords. Mais les espoirs d'avoir des unités de puissance bruyantes, sources d'émotions fortes tout en étant respectueuses de l'environnement ne sont pas forcément opposés.

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
2 août 2021
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021