Magnussen - Porsche est une option, la F1 une priorité

Non conservé par McLaren pour 2016, le jeune pilote danois considère ses options pour la saison prochaine.

Contraint de quitter McLaren à la fin de l’année, Kevin Magnussen maintient qu’il n’a pas abandonné tout espoir de rouler en Formule 1 l’année prochaine. Mais le Danois prépare aussi ses arrières : la preuve avec l’annonce d’un test pour Porsche le mois prochain. Dans le viseur, le baquet que pourrait ne pas pouvoir occuper Nico Hülkenberg au Mans en 2016 en raison du conflit de date entre le WEC et la F1. 

Un test en concurrence

"Porsche m’a offert le test car ils pourraient avoir un baquet libre dans leur troisième voiture", confirme Magnussen à la chaîne de télévision danoise TV2. "Il n’y a aucune garantie, mais ils cherchent le meilleur pilote possible s’ils devaient en avoir besoin. Je ferai de mon mieux pour être le meilleur et les convaincre que je pourrais avoir le baquet."

Magnussen sera testé en compagnie de deux autres pilotes, Mitch Evans et Oliver Turvey. Mais cette perspective en Endurance ne lui fait pas pour autant penser que ses chances de rouler en F1 sont anéanties. Il semble notamment croire encore en une possibilité de rouler chez Manor, si l’on considère que le deuxième baquet Haas F1 sera pourvu en fin de semaine avec l’annonce attendue d’Esteban Gutiérrez.

"La Formule 1 est mon rêve depuis que je suis enfant et c’est très difficile de le lâcher", admet Magnussen. "Nous travaillons encore sur des options ici et là. Il n’y en a pas beaucoup, et je crois que les gens savent quels sont les baquets libres. Bien sûr, nous travaillons avec eux."

"McLaren a vraiment deux bons pilotes, tous les deux Champions du Monde, et ils veulent les garder l’année prochaine. Depuis que j’ai dit très tôt dans la saison que je n’étais pas intéressé par un autre contrat de pilote d’essais et de réserve, il n’y a pas de place pour moi dans l’équipe. Je veux courir de nouveau l’année prochaine. Je ne suis pas intéressé par autre chose que ça. C’est avec des sentiments mitigés que je quitte McLaren, mais je veux courir à nouveau et cela prend le dessus sur le reste. Il est temps de changer."

Pas de date butoir

En dépit de son test avec Porsche, celui qui a signé un podium pour son premier Grand Prix en F1 en 2014 est conscient que l’attente pourrait être longue pour définir avec certitude ses plans pour 2016. 

"Il n’y a pas de date butoir", assure-t-il. "La seule date butoir est vraiment la première course à Melbourne en 2016. Bien sur, on aimerait savoir aussi tôt que possible, mais ce n’est pas toujours comme ça en F1, je le sais très bien."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1 , WEC
Pilotes Kevin Magnussen
Équipes McLaren , Porsche Team
Type d'article Actualités
Tags TEST, déclaration, endurance, lmp1, porsche, saison 2016