Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
22 jours
23 oct.
Prochain événement dans
34 jours
31 oct.
Prochain événement dans
42 jours
13 nov.
Prochain événement dans
55 jours
04 déc.
Prochain événement dans
76 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
83 jours

Magnussen - Renault est "derrière" mais a une "bonne base"

partages
commentaires
Magnussen - Renault est "derrière" mais a une "bonne base"
Par :

Après quelques problèmes de fiabilité au cours de la semaine, Renault a connu une journée particulièrement studieuse avec un total de 153 tours réalisés par Kevin Magnussen.

Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team R.S.16
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team R.S.16
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team R.S.16
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team R.S.16
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team R.S.16

"Je suis vraiment heureux", déclarait le Danois à la suite de cette journée intense. "Hier, je disais que si je pouvais faire autant de tour que [mercredi] ça sera bon, et nous en avons réussi plus de 150. C’est beaucoup de tours, et c’est vraiment bien pour la semaine prochaine. Ça signifie que nous n’avons pas à précipiter les choses et nous pouvons passer un peu plus de temps sur les réglages."

Renault a causé un drapeau rouge en fin de séance, mais rien de grave. "Panne d’essence", explique Kevin Magnussen.

Concernant la voiture, qui semble clairement être une monoplace de transition pour une saison qui sera elle aussi de transition, le pilote au numéro 20 estime qu’il s’agit d’une "bonne base de travaille", même s’il ne se fait pas d’illusions : "Nous sommes derrière, nous le savons, mais nous avons une bonne base."

Il ne veut pas tirer de conclusions trop tôt : "Pas vraiment [de conclusions] pour le moment, nous avons des idées concernant ce qu’il faut améliorer, donc nous essaierons de faire progresser ce que nous pouvons la semaine prochaine. Le gros travail arrive avant l’Australie."

Après une journée aussi chargée et un aussi grand nombre de tours, la fatigue ne semble pas vraiment avoir abattu Magnussen : "C’était une longue journée, mais c’était super de faire tous ces tours et toutes ces vérifications, pour vérifier la fiabilité de la voiture. Nous avons essayé de la casser, mais elle a tenu !"

Il ne veut pas s’avancer sur la position de Renault : "Je ne sais pas, personne ne sait ce que les autres font, donc mieux vaut ne pas spéculer. Nous faisons juste notre travail, en faisant les choses, et nous verrons où nous sommes en Australie."

Rosberg - "Nous savons déjà où nous sommes"

Article précédent

Rosberg - "Nous savons déjà où nous sommes"

Article suivant

Photos - La dernière journée d'essais à Barcelone en images

Photos - La dernière journée d'essais à Barcelone en images
Charger les commentaires